OM : Strootman peut s’en aller, Marseille a son plan B

OM : Strootman peut s’en aller, Marseille a son plan B

Photo Icon Sport

La semaine dernière, André Villas-Boas surprenait son monde en conférence de presse, critiquant publiquement les choix de Jacques-Henri Eyraud, et notamment la nomination de Paul Aldridge.

Depuis, les choses sont rentrées dans l’ordre, selon les mots du coach portugais après la victoire à Caen face à Granville lors des 16es de finale de la Coupe de France. En revanche, ce coup de pression d’AVB devrait lui permettre de conserver son effectif en l’état durant ce mercato hivernal. Il a pourtant été longtemps question d’un départ de Kevin Strootman en janvier, l’international néerlandais jouissant d’un salaire colossal à Marseille.

Si jamais une offre parvenait sur le bureau d’Andoni Zubizarreta d’ici le 31 janvier pour l’ancien de Rome, il ne serait pas étonnant de le voir partir, malgré le coup de gueule de Villas-Boas. Cela ne serait pas si grave car selon La Provence, la direction olympienne a d’ores et déjà envisagé cette possibilité. Effectivement, le média confirme l’information selon laquelle Michaël Cuisance, qui peine à faire son trou du côté du Bayern Munich, figure tout en haut de la short-list de l’Olympique de Marseille au mercato Apparu à seulement 3 reprises avec le champion d’Allemagne en titre, le joueur plaît énormément à André Villas-Boas et à Andoni Zubizarreta. Mais l’actuel deuxième de Ligue 1 ne passera à l’action que si Kevin Strootman, seul joueur candidat à un départ cet hiver, venait à faire ses valises. En France, d’autres formations telles que Toulouse ou Reims sont également venues aux renseignements pour un prêt de l’ancien joueur de M’Gladbach.