OM : Schalke donne son prix, Harit s’éloigne de Marseille

OM : Schalke donne son prix, Harit s’éloigne de Marseille

Performant pendant la deuxième partie de saison, Amine Harit a convaincu l’Olympique de Marseille de le conserver suite à son prêt. Mais le club phocéen devra trouver un accord avec Schalke 04, qui a posé des conditions bien différentes de celles espérées par le président Pablo Longoria.

Il est plutôt rare de voir un entraîneur faire son mea-culpa au sujet d’un joueur. Totalement transparent, Jorge Sampaoli n’a pas hésité à reconnaître son erreur dans l’utilisation d’Amine Harit. Le milieu prêté sans option d’achat par Schalke 04 n’était que rarement aligné en première partie de saison. Le coach de l’Olympique de Marseille, agacé par certaines erreurs de son joueur, a mis du temps avant de vraiment lui redonner sa chance.

Il aura fallu attendre la phase retour pour voir Amine Harit enchaîner les matchs et les performances de qualité. Jorge Sampaoli a ainsi changé d’avis sur l’ancien Nantais qu’il souhaite conserver pour la saison prochaine. La demande a en effet été formulée au président Pablo Longoria, qui doit maintenant trouver un nouvel accord avec Schalke 04. Sauf que l’opération s’annonce beaucoup plus compliquée que l’été dernier. Même si le club allemand a validé sa remontée en Bundesliga, le milieu offensif de 24 ans reste indésirable aux yeux de ses dirigeants.

Schalke veut 10 M€ pour Harit

Le problème, c’est que ses performances à l’Olympique de Marseille ont entretenu sa cote de popularité. Selon les informations récoltées par Bild, Schalke 04 ne souhaite qu’un transfert définitif et réclame un montant de 10 millions d’euros. Un coup dur pour Pablo Longoria qui espérait conclure un deuxième prêt consécutif pour le joueur sous contrat jusqu'en 2024. A priori, son vœu ne sera pas exaucé. D’autant que les Allemands se retrouvent en position de force grâce aux approches de Villarreal et du FC Séville en Espagne. A l’heure actuelle, Amine Harit est donc loin d’un retour à la Commanderie pour la reprise.