OM : Sauzée tacle bien, Eyraud sur la civière

OM : Sauzée tacle bien, Eyraud sur la civière

Icon Sport

Fin février, Frank McCourt effectuait un choix fort en nommant Pablo Longoria à la présidence de l’OM en lieu et place de Jacques-Henri Eyraud.

Ce choix a été unanimement salué par les supporters de l’Olympique de Marseille, qui accordent pour l’instant leur confiance à l’Espagnol de 34 ans. Pablo Longoria le sait, il sera en grande partie jugé sur le mercato estival qui se profile. L’ancien directeur sportif du FC Valence et de l’OM a des idées par dizaines, charge maintenant à lui de les concrétiser. En attendant, sa mandature réjouit Franck Sauzée, lequel a profité du micro tendu par La Provence pour dézinguer Jacques-Henri Eyraud dans les grandes largeurs. La punchline de « JHE » au sujet des supporters de l’OM au sein des salariés du club ne passe pas chez l’ancien consultant de Canal +, champion d’Europe avec Marseille en 1993.

« J’aimerais que les dirigeants fassent un recrutement digne de ce nom, avec des guerriers. Ce sont bien les techniciens, mais il faut, aussi, un état d’esprit de guerrier. Longtemps, il y a eu des gens à la direction qui ne connaissaient rien au football. L’OM ne mérite pas une forme d’incompétence à sa tête. Les propos tenus par l’ancien président sur les Marseillais m’ont complètement stupéfait. Comment peut-on dire ça ? On a été champions d’Europe en étant épaulés par les supporters et les salariés du club, nos premiers supporters. Quand on se faisait éliminer, contre Benfica par exemple, tout le monde pleurait. Maintenant, il faudrait tout stériliser ? Ne pas avoir d’émotions ? Cette interview était lunaire. C’était un profond manque de respect. Ce club mérite des gens qui bandent (sic) pour le foot et pas d’éventuelles spéculations immobilières » a commenté Franck Sauzée, pour qui la présence de Jacques-Henri Eyraud à la tête du club lui était devenu insupportable. Ce problème a été réglé par Frank McCourt, qui attend maintenant beaucoup de Pablo Longoria.