OM : Sampaoli est parti, Milik fête cela

OM : Sampaoli est parti, Milik fête cela

Icon Sport

En froid avec l’ancien entraîneur Jorge Sampaoli, Arkadiusz Milik n’est pas mécontent du départ de l’Argentin. L’attaquant de l’Olympique de Marseille pourrait être l’un des grands gagnants de ce changement de coach. Ce qui explique sûrement la détermination affichée par le Polonais à l’entraînement.

A l’Olympique de Marseille, le départ soudain de Jorge Sampaoli a été vécu de différentes manières en fonction des acteurs. Titulaire indiscutable la saison dernière, le milieu de terrain Mattéo Guendouzi a partagé sa déception à travers un bel hommage rendu à son ancien entraîneur sur les réseaux sociaux. Mais bien évidemment, certains de ses coéquipiers sont loin d’être aussi affectés. Plusieurs joueurs mécontents de leur situation sont probablement ravis de ce rebondissement, à commencer par Arkadiusz Milik.

D’ailleurs, Pablo Longoria admettait cette semaine que la donne avait changé pour l’avant-centre. « Il est en fin de contrat en juin 2025. Comme avec tout changement de coach, il y a aussi des changements dans les ambitions des joueurs, ils doivent gagner la confiance du nouveau coach, commentait le président de l’Olympique de Marseille en conférence de presse. C'est la loi numéro 1 du football après un changement d'entraîneur. C'est pour ça qu'il y a beaucoup de cartes qui changent maintenant, c'est normal. »

Milik déterminé à briller à l’OM

Le dirigeant ne sera donc pas surpris de voir Arkadiusz Milik plus motivé à la Commanderie. En effet, le quotidien régional La Provence décrit un attaquant pas du tout affecté par le départ de Jorge Sampaoli, et déterminé à montrer son réel niveau la saison prochaine, notamment en Ligue des Champions. Il faut dire que l’exercice à venir s’annonçait compliqué avec l’Argentin, qui estimait l’ancien Napolitain incompatible avec sa philosophie de jeu, d’où les tensions entre les deux hommes. Avec Igor Tudor aux commandes, c’est une nouvelle aventure qui débute pour Arkadiusz Milik.