OM : Sampaoli a progressé, le PSG peut prendre cher

OM : Sampaoli a progressé, le PSG peut prendre cher

Longtemps en désaccord avec certains choix de Jorge Sampaoli, Eric Di Meco constate les progrès de l’entraîneur de l’Olympique de Marseille dans son management. Une évolution qui pourrait selon lui aboutir à une victoire face au Paris Saint-Germain dimanche soir.

Pour l’Olympique de Marseille, on serait tenté de dire que tous les feux sont au vert avant le Classique. Les Marseillais restent sur huit victoires consécutives toutes compétitions confondues et dégagent une certaine sérénité. Cette maîtrise vient évidemment des plans de Jorge Sampaoli, beaucoup moins critiqué ces derniers jours. En effet, l’entraîneur argentin a visiblement soigné sa gestion des joueurs en interne. Des progrès qui, selon Eric Di Meco, pourraient mener l’Olympique de Marseille vers un succès de prestige contre le Paris Saint-Germain dimanche.

« On parle des joueurs qui progressent tout au long d'une saison. Mais là, il y a un entraîneur qui a progressé à l'Olympique de Marseille, a noté le consultant de RMC. On a tendance à perdre la mémoire, mais Jorge Sampaoli a longtemps été un têtu, même avec Steve Mandanda. Là, on a l'impression qu'il est peut-être prêt à le faire jouer alors qu'à un moment donné, il ne le faisait même pas jouer en Coupe d'Europe. A un moment donné, c'était le vilain petit canard, plus d'autres joueurs qui avaient été mis à l'écart. »

« Mais là, on a vraiment l'impression qu'il a progressé dans la gestion de son vestiaire, de son collectif, des individualités fortes, des tauliers que tu dois bien traiter. Donc je me dis qu'ils vont aller au Parc avec une confiance monstre, contre une équipe qui va subir une grève des encouragements. Tu peux arriver dans un Parc presque pacifié. Il y a de quoi se régaler de les embrouiller. C'est comme ça que je vois le match. Après, attention, ça peut vite défiler si jamais tu n'es pas attentif. Avec la mobylette (Kylian Mbappé, ndlr), ça peut défiler. J'ai hâte de voir ce match », a confié l’ancien Marseillais.