OM : RMC piège Thauvin, scandale à Marseille !

OM : RMC piège Thauvin, scandale à Marseille !

Un extrait d'un échange entre Florian Thauvin et RMC, qui ne devait pas être diffusé, provoque une énorme polémique.

Passé sur RMC pour un entretien sur sa première saison au Mexique, Florian Thauvin a confié à quel point il adorait la vie de l’autre côté de l’Atlantique. Le champion du monde 2018 n’envisage pas une seule seconde de revenir, et est persuadé d’avoir fait un choix de carrière et de vie qui lui convient parfaitement. Dans cet entretien, Florian Thauvin a reconnu avoir vécu des moments difficiles à à l'OM, notamment en raison de l’exigence et de la versatilité des supporters, qui peuvent t’encenser un jour, et te promettre l’enfer et te menacer sur les réseaux la semaine suivante. Des moments délicats qui ont donc provoqué le départ de Thauvin, qui a aussi mis en avant les hésitations de l’OM à le conserver pour expliquer son départ surprenant. 

Pourtant, c’est une tout autre version qui est tombée quelques minutes plus tard de la bouche de ce même Florian Thauvin, quand il discutait avec Jean-Louis Tourre et Jérôme Rothen, se pensant hors antenne et non enregistré. L’ailier désormais aux Tigres avec André-Pierre Gignac s’est alors lâché, avouant qu’il était ravi de quitter Marseille, notamment pour son fils de deux ans et une vie plus douce au Mexique. Les propos, rapportés par des extraits mis en ligne sur les réseaux sociaux, ont forcément fait du bruit. 

Thauvin chez les Dingos

« Je n’ai pas pu en parler à l’interview, mais rien que pour mon fils, il parle français avec nous, espagnol avec la nounou et il est à l’école américaine. Rien que pour lui, c’est un truc de fou. En vrai, tu ne t’imaginais pas l’élever à Marseille, au milieu des dingos et tout ?, a alors demandé Jean-Louis Tourre à l'ancien joueur de l'OM. Je suis honnête, je ne peux pas le dire à l’antenne, mais c’est vrai que l’OM m’a fait une offre de prolongation de dingue, ils m’ont fait un contrat de fou avec Sampaoli. Longoria et Sampaoli ils ont tout fait. Mais c'est vrai je me suis dit que mon fils il a deux ans, ce n’est pas possible qu’il aille à l’école à Marseille. Même ma femme et moi on n’en pouvait plus parce qu'on était tous les jours dans l'appartement avec le petit, tu ne peux pas sortir, on en pouvait plus, c'était trop compliqué ». Des paroles « en off » de Jérôme Rothen qui ont énormément fait réagir la communauté marseillaise, pour qui il s’agit d’un gros manque de respect de la part de « Flotov ». 

Les nombreuses attaques contre RMC, Jean-Louis Tourre, qui a lancé le mot dingo en parlant des habitants de Marseille, et Jérôme Rothen, que cela n’a pas choqué et qui a même approuvé la phrase de son collègue, ont provoqué les excuses du journaliste. « Sur les propos à la fin de l'itv de Thauvin. Ce n'était bien sûr pas destiné à être diffusé. Maintenant que c'est le cas, je regrette le mot "dingos" pour qualifier les Marseillais. Une familiarité pour désigner le contexte particulier que l'ont doit gérer quand on joue à l’OM. Toutes nos excuses aussi bien sûr pour le joueur », a livré le journaliste, qui n’a pas été épargnés par les supporters marseillais, qui demandaient le boycott de la station RMC tant que des excuses personnalisés aux habitants de la cité provençale n’étaient pas prononcées. Car bien évidemment la polémique a continué d'enfler lorsque le maire de Marseille, Benoît Payant, est entré dans la danse histoire d'ajouter un peu d'huile sur le feu : « Bonsoir RMC Sport pour info : l’OM est le plus grand club français, Marseille sa plus belle ville et les Marseillais son peuple le plus incroyable. Bonne soirée. »

Florian Thauvin écoeuré de l'attitude de RMC

Afin de tenter de faire baisser la température, et cette fois via ses réseaux sociaux, Florian Thauvin est intervenu pour livrer le fond de sa pensée dans la nuit de vendredi à samedi.« RMC a diffusé une conversation privée, je suis déçu et dégoûté. Je le vis comme une trahison, mais je ne vais pas leur accorder plus d’importance (...) Les propos du journaliste étaient inadmissibles et j’ai commis l’erreur de ne pas réagir. Je n’aurai pas du laisser passer ça, et je présente mes excuses à tous les Marseillais (...) Je voulais dire que j’étais fier de permettre à mon fils de découvrir un autre pays, une autre langue et une autre culture (...) Je n’ai pas à prouver mon attachement à Marseille et à l’OM, tout le monde le connait », a confié l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille afin de ramener les choses au calme.