OM : Première offre de Marseille pour Milik !

OM : Première offre de Marseille pour Milik !

Photo Icon Sport

Arkadiusz Milik est dans le collimateur de l'Olympique de Marseille lors de ce mercato d'hiver, et une première offre aurait été transmise aux dirigeants de Naples.

L’OM ne peut plus se cacher, il lui faut impérativement un buteur, et si possible dès ce mois de janvier, histoire de ne pas risquer une grosse désillusion en seconde partie de Championnat. Oui, mais voilà, Marseille est comme les autres clubs de Ligue 1, ses comptes sont dans le rouge, et même dans le rouge vif. Jacques-Henri Eyraud, André Villas-Boas et Pablo Longoria ne pourront donc pas faire des folies, mais il espèrent désormais obtenir un accord avec Naples afin de recruter Arkadiusz Milik, l’attaquant polonais renvoyé sur le banc par Gennaro Gattuso. A six mois de la fin de son contrat avec le Napoli, Milik pourrait être une bonne pioche, mais le club italien ne le laissera pas partir pour rien. La presse transalpine explique qu’Aurelio de Laurentiis réclame 15ME pour son attaquant, et qu’il préfère le garder jusqu’à la fin de saison plutôt que de le brader.

Marseille fait une offre pour Milik, Madrid aussi

Cependant, ce dimanche, la Gazzetta dello Sport affirme que l’Olympique de Marseille a déjà transmis une offre « d’à peine plus de 6ME » à Naples afin de s’offrir Arkadiusz Milik. Une proposition presque similaire est également arrivée de l’Atlético Madrid, mais pour l’instant les deux clubs ne sont pas à la hauteur des attentes napolitaines. L’hypothèse d’une transaction incluant Florian Thauvin est également évoquée dans le média sportif italien, mais le club de Campanie semble surtout chercher de l’argent dans cette opération avec Arkadiusz Milik et la venue du champion du monde de l’OM n’est pas la priorité des priorités. Pour l’instant, la signature de Arkadiusz Milik à l’Olympique de Marseille n’est donc pas acquise, même si le Napoli ne ferme pas la porte à des négociations avec Pablo Longoria, pas plus qu’avec les dirigeants de l’Atlético Madrid. Et c’est probablement là le problème pour le club phocéen, la concurrence est rude dans le dossier de l'attaquant polonais.