OM : Pour sa survie, Marseille sacrifie la Commanderie

OM : Pour sa survie, Marseille sacrifie la Commanderie

Photo Icon Sport

Impatiente de vendre l'Olympique de Marseille, Margarita Louis-Dreyfus ne met plus la main à la poche pour aider le club phocéen.

C'est donc sans l'argent de la propriétaire russe que Vincent Labrune doit se débrouiller pendant cette période cruciale pour l'avenir du pensionnaire de Ligue 1. Et l'on ne parle pas seulement du mercato estival durant lequel le président olympien doit trouver des solutions pour améliorer l'effectif à moindre frais. En effet, l'OM doit surtout convaincre la DNCG concernant l'équilibre de ses comptes, d'où le transfert de Benjamin Mendy (à Monaco) et les départs annoncés de Lucas Ocampos (en prêt au Genoa) et Abdelaziz Barrada (à Al-Nasr).

Mais ce n'est pas tout. Afin de régler ses dépenses courantes (salaires, charges…), Marseille a mis en place une fiducie sur la Commanderie, soit une sorte d'hypothèque qui permet au club d'emprunter de l'argent auprès des banques grâce à son seul bien qu'est le centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus, nous apprend La Provence. Preuve que les comptes de l'OM sont vraiment dans le rouge, même si ces manœuvres devraient lui permettre de passer l'obstacle DNCG.