OM : Pierre Ménès taille (encore) un costard à Mitroglou

OM : Pierre Ménès taille (encore) un costard à Mitroglou

Photo Icon Sport

De nouveau titulaire à la pointe de l’attaque de l’OM, Kostas Mitroglou a alterné le bon et le moins bon face aux Girondins de Bordeaux dimanche soir (1-1).

Présent dans la construction de jeu olympien lors de la première mi-temps, l’avant-centre grec a raté quelques belles occasions avant de s’éteindre au fur et à mesure de la rencontre. Impliqué sur l’égalisation de Morgan Sanson dans le temps additionnel, l’ancien buteur de Benfica n’échappe pas aux critiques, bien au contraire. Malgré un bilan honorable en Ligue 1 (2 buts en 5 matchs disputés), l’avant-centre phocéen s’est une nouvelle fois fait dézinguer par Pierre Ménès après la rencontre.

15ME pour Mitroglou, « on est aux portes de l’escroquerie »

« Après le repos, l’OM a dominé et poussé pour égaliser. Payet, sorti au repos (pour insuffisance de performance ou parce qu’il s’est à nouveau fait mal ?) a été remplacé par Lopez puis Germain est entré pour épauler Mitroglou devant » a-t-il lancé sur son blog avant de s’attarder sur le cas du buteur de l’OM.

« Mitroglou… Je veux bien tout entendre mais 15 millions (hors bonus) pour ça, on est quand même aux portes de l’escroquerie. Et puis sur un coup-franc - qui n’y était pas - en toute fin de match, Mandanda a balancé dans le paquet, Rolando a dévié, Germain a remisé, Sabaly a mal dégagé et Sanson a fusillé. Du gauche. Globalement, ce point est mérité pour l’OM » a conclu le journaliste de Canal, qui estime que malgré le manque d’occasions franches, les hommes de Rudi Garcia ont mérité leur égalisation au terme d’une deuxième période plus accomplie que la première. Au classement, ce point permet surtout à Marseille de rester dans la course au podium, à une longueur de Lyon, avant la réception de Guingamp la semaine prochaine…