OM : Pierre Ménès a tout aimé au Vélodrome

OM : Pierre Ménès a tout aimé au Vélodrome

Icon Sport

Les supporters de l'Olympique de Marseille ont rendu un nouvel hommage à Bernard Tapie à l'occasion de la venue de Lorient au Vélodrome. Pierre Ménès a passé une bonne soirée.

Dix jours après l’inhumation de Bernard Tapie, l’émotion était encore vive dimanche soir au Vélodrome où un nouvel hommage à l’ancien « boss » de l’Olympique de Marseille était rendu par le club, mais également par les supporters phocéens. Dans les virages, les tifos des grands soirs étaient de sortie, et sur la pelouse, Dimitri Payet ses coéquipiers de l’OM ont montré contre Lorient qu’ils étaient à la hauteur de ce rendez-vous forcément symbolique. Devant sa télévision, Pierre Ménès a tout apprécié durant cette retransmission sur Prime Vidéo. Pour l’ancien consultant de Canal+, le peuple marseillais et son équipe n’ont pas raté cette soirée très spéciale.

Pierre Ménès a adoré OM-Lorient et son ambiance

« Le match au Vélodrome a débuté par le magnifique hommage du stade à Bernard Tapie. Notez, je n’en attendais pas moins du public marseillais. Tifo sublime, « We are the champions » merveilleusement joué au violon… L’ambiance était assez incroyable et le match a été à la hauteur même si les marseillais ont mal commencé avec une faute de Luan Peres sur Diarra qui a entraîné un penalty transformé « à la Neymar » par Laurienté. Bien organisés en défense, les Merlus tenaient plutôt bien le choc jusqu’à l’égalisation de Kamara sur une frappe détournée. On sentait qu’après le repos, ça allait être de plus en plus difficile pour les Bretons qui ont encaissé un deuxième but sur une tête lobée de Guendouzi sur un corner de Payet. Le même Payet qui a délivré une nouvelle passe décisive pour Milik, buteur pour son retour. Le Réunionnais confirme qu’il est dans une forme étourdissante. Mendes contre son camp sur un rush côté droit de Guendouzi a donné au succès olympien une ampleur que cette soirée méritait et nous permet d’espérer un super Classico dimanche prochain », s’enthousiasme d’avance Pierre Ménès sur son blog.