OM : Payet se met à genoux devant Tudor

OM : Payet se met à genoux devant Tudor

Aligné à Nice (3-0) dimanche pour la 4e journée de Ligue 1, Dimitri Payet a savouré sa première titularisation de la saison. Le milieu offensif de l’Olympique de Marseille espère s’installer dans le onze, quitte à accepter les consignes d’Igor Tudor sans broncher.

On pourrait presque parler d’une surprise à l’annonce des compos. Remplaçant lors des trois premières rencontres, Dimitri Payet a débuté le derby remporté face à l’OGC Nice dimanche. Il est vrai que le Réunionnais a profité de l’absence de Gerson, forfait pour cause de blessure. Mais l’entraîneur Igor Tudor avait encore d’autres choix dans son groupe. Autant dire que le capitaine de l’Olympique de Marseille a savouré.

Payet enfin récompensé

Le voilà désormais déterminé à s’installer dans le onze avec du travail, un état d’esprit irréprochable et le démenti de toute tension. « Ça fait trois semaines que je prends mon mal en patience et que bien évidemment j'ai envie de jouer, a confié Dimitri Payet en zone mixte. Aujourd'hui on m'a donné ma chance, le but était de se faire plaisir et d'être efficace, donc je suis content de retrouver les terrains. Une embrouille avec Igor Tudor ? L'embrouille, c'est vous qui avez dit ça, pas moi. Je ne sais pas si ça me relance, je n'étais pas mort. »

« Il y a eu des choix du coach, il faut les respecter. Ça fait un mois que je travaille et que j'attends. Donc bien évidemment, quand on vous met il faut être performant. Il n'y a aucun problème Tudor-Payet, il y a zéro souci. Ce sont des choix, il faut les respecter, c'est lui le patron. Que j'aie 36, 40 ou 60 ans, j'aurai toujours envie d'être sur le terrain. Et la meilleure façon d'être sur le terrain, c'est de travailler et c'est ce que je fais », a expliqué le meneur de jeu, qui a peut-être fini par digérer son changement de statut.