OM : Pau Lopez est meilleur, Mandanda s’avoue vaincu

OM : Pau Lopez est meilleur, Mandanda s’avoue vaincu

Icon Sport

Longtemps critiqué après ses débuts à l’Olympique de Marseille, Pau Lopez met tout le monde d’accord depuis trois matchs. Y compris son concurrent Steve Mandanda qui reconnaît les qualités du portier prêté par la Roma.

En reléguant Steve Mandanda sur le banc des remplaçants, Jorge Sampaoli a pris un risque important. L’entraîneur de l’Olympique de Marseille se passe des services d’un cadre respecté et apprécié à la fois sur et en dehors du terrain. Autant dire que le coach argentin avait intérêt à ne pas se tromper, sachant que les nombreux partisans du Français se tenaient à l’affût de la moindre contre-performance de Pau Lopez. Résultat, le gardien prêté par la Roma, après des débuts mitigés, a mis tout le monde d’accord. A tel point que le journaliste Florent Germain voit la polémique disparaître.

« Pau Lopez, ça fait trois matchs qu’il éteint un peu le débat avec Mandanda, a constaté le correspondant de RMC. Je ne dis pas que le débat n’existe plus et que Mandanda est maintenant un éternel remplaçant, mais presque. En tout cas, Pau Lopez s’offre un peu plus de crédit. Car ces derniers temps, on avait l’impression que si Pau Lopez faisait une boulette, tout le monde allait réclamer Mandanda à Marseille. Là, on a l’impression que Pau Lopez prend confiance. Il a plus de jokers. »

« Mandanda vit assez mal cette situation mais… »

« (…) En dehors du terrain, il a l’air assez doux. Je le trouve assez sympathique, il ne se prend pas trop la tête, a décrit l’observateur phocéen. Il apprivoise cet environnement marseillais. Il sait qu’il a été critiqué. Ça n’a pas toujours été facile pour lui depuis son arrivée à l’OM, mais il fait le travail et il est droit dans ses bottes. De son côté, Mandanda vit assez mal cette situation. Mais il comprend qu’il a été remplacé par un gardien qui en vaut la peine… » Dans ces conditions, l’international tricolore ne devrait pas récupérer sa place en équipe de France.