OM : Pablo Longoria à la Juventus, alerte générale à Marseille

OM : Pablo Longoria à la Juventus, alerte générale à Marseille

Icon Sport

Depuis son arrivée à l'OM, Pablo Longoria abat un énorme travail. Le président espagnol des Phocéens est très courtisé sur le marché. 

L'OM vit une période bien compliquée depuis quelques semaines. Les hommes d'Igor Tudor n'y arrivent plus en Ligue 1 et ont subi une nouvelle élimination précoce en Ligue des champions. L'heure est donc aux doutes et à la remise en cause. En interne, Frank McCourt en a marre des pertes et souhaite des rentrées d'argente rapides. Tout porte à croire donc que Pablo Longoria devra faire quelques sacrifices lors des prochains fenêtres de mercato. A moins que le président de l'OM ne quitte le club phocéen d'ici-là. Car Pablo Longoria est un dirigeant très courtisé. Et il a apparemment la cote en Italie. 

Longoria, retour en Italie ? 

En effet, Pablo Longoria est un homme d'affaires très prisé. Sa science du jeu et sa connaissance des joueurs plaisent beaucoup. Dans le passé, en 2015, et malgré son très jeune âge, il avait fait le bonheur de la Juve au poste de recruteur. Et les Piémontais sont séduits à l'idée de faire revenir l'Espagnol de 36 ans. C'est du moins ce qu'indique Foot Mercato ces dernières heures. Le média parle d'un intérêt de la Juve pour redonner certaines cartes en main à Pablo Longoria, qui connait bien le club et qui pourrait être une pièce importante du nouveau projet de la Vieille Dame. Reste à savoir si les arguments du club italien seront assez convaincants pour persuader Longoria de quitter l'OM, là où il a un poste très important et la confiance des supporters. Foot Mercato précise néanmoins que du côté de l'entourage de Longoria, on nie les contacts avec la Juve et assure que l'Espagnol est pleinement concentré sur l'OM : « Pablo pourrait être flatté que la Juventus pense à lui. C’est son club, il lui doit sa carrière et ce qu’il fait aujourd’hui, mais un départ de l’OM n’est pas du tout à l’ordre du jour ». Une réponse prévisible, alors que les Phocéens ont besoin de sérénité pour traverser cette nouvelle période d'incertitude.