OM : On n'est pas en NBA, McCourt cartonne la SuperLigue

OM : On n'est pas en NBA, McCourt cartonne la SuperLigue

C’est un peu après la bataille, mais le message est passé pour le patron de l'OM au sujet de la SuperLigue.

Propriétaire de l’Olympique de Marseille, Frank McCourt a réagi à la tornade SuperLigue qui est en train de partir en fumée ces dernières heures. Même si le timing pose question, puisque le propriétaire américain prend une position ferme maintenant que le projet est en train de voler en éclats, l’homme d’affaires a bien fait comprendre qu’il n’avait jamais été tenté de rejoindre les frondeurs de l’UEFA et les fondateurs de la Super Ligue. A priori, l’OM n’a jamais été sollicité, mais l’Américain a tenu, malgré le modèle économique vertueux de ce style très répandu dansa son pays, a faire savoir qu’il ne mangeait pas de ce pain-là. 

« En tant qu'Américain ayant eu le privilège d'être dirigeant et propriétaire de clubs sur les deux continents, j'ai appris que la culture du sport en Europe est très différente de celle des États-Unis et qu'elle doit être respectée. En Europe, le système n'est pas fondé sur la centralisation du pouvoir et la gratification entre les mains de quelques-uns. Bien sûr, nous devons trouver un modèle qui soit durable et cela nécessite des changements. C'est l'effort entrepris par l'UEFA, que nous soutenons. Ce n'est pas le moment de briser ce modèle. C'est le moment de le transformer tout en restant fidèle aux valeurs fondamentales de la culture du football européen. Nous tous, à l'Olympique de Marseille, nous nous opposons fermement aux propositions formulées par quelques clubs pour créer une Super Ligue européenne », a livré Frank McCourt, pour qui l’OM n’aurait de toute façon pas accepté de rejoindre la SuperLigue. Il reste à savoir si désormais, les clubs vont s’opposer également à la réforme assez stupéfiante de l’UEFA pour la future Ligue des Champions, et qui semble bien avoir été approuvée sans contestation en début de semaine.