OM : Nuno Tavares à la rue, Tudor sort les grands moyens

OM : Nuno Tavares à la rue, Tudor sort les grands moyens

Icon Sport

Après un excellent début de saison, Nuno Tavares connaît une baisse de régime avec l’Olympique de Marseille. Le latéral gauche prêté par Arsenal multiplie les erreurs techniques et dans ses prises de décision. Son déchet n’a pas échappé à l’entraîneur Igor Tudor qui lui inflige un travail individuel.

Au vu des performances de Nuno Tavares pour ses débuts, il était difficile de ne pas s’enflammer. Le latéral gauche de l’Olympique de Marseille impressionnait par ses qualités athlétiques, sa percussion et surtout sa frappe de balle du droit, son mauvais pied. Les avis étaient unanimes, le joueur prêté par Arsenal était incontestablement une excellente pioche du président Pablo Longoria. Certains commençaient même à regretter l’absence d’option d’achat dans son prêt.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par N T ⚡️ (@nuno_tavares71)

Mais ça, c’était avant la nette baisse de régime de Nuno Tavares. Le Portugais a fini par se heurter à ses limites sur le plan technique et dans ses prises de décision près du but adverse. Avant la victoire sur le terrain du Sporting Portugal (0-2) le 12 octobre dernier, son niveau en baisse était déjà signalé en conférence de presse. Mais le principal intéressé n'était pas du même avis. « C'est ce que vous pensez, je le respecte, avait réagi l’ancien Gunner. On avait moins de rencontres en début de saison. Cette semaine, on en a trois. »

Le staff s'occupe de Nuno Tavares

« J'apporte d'autres choses à l'équipe, s’était défendu le Marseillais. J'essaie de doser mes efforts pour être toujours là lors des prochains matchs. J'essaie de gérer ça. » Quelques matchs plus tard, rien n’a changé. Nuno Tavares a toujours ce déchet technique qui agace les supporters. Et qui n’a pas échappé à l’entraîneur Igor Tudor. « On voit ça avec lui, on a préparé des vidéos pour qu'on puisse analyser ses choix, a confié le Croate. Il doit encore s'améliorer : quand, où passer le ballon, quand tirer, quand dribbler, il faut qu'il le travaille. » Spécialiste du marquage individuel, Tudor peut aussi l’infliger à ses propres joueurs.