OM : Nagatomo, un bon soldat et un gros salaire ?

OM : Nagatomo, un bon soldat et un gros salaire ?

Photo Icon Sport

Lundi soir, l’Olympique de Marseille a officialisé la venue de Yuto Nagatomo, libre depuis son départ de Galatasaray cet été et qui s’est engagé pour un an.

Avec la venue du très expérimenté défenseur japonais (34 ans, 122 sélections), l’OM s’offre à moindre coût une doublure correcte à Jordan Amavi au poste de latéral gauche. Assurément, c’est un joueur en fin de carrière mais toujours très fiable qu’André Villas-Boas s’est offert en ce début du mois de septembre. A l’image de son compatriote Hiroki Sakaï, dont le comportement exemplaire a toujours été salué par les supporters marseillais, Yuto Nagatomo ne décevra pas de ce point de vue selon Jacky Bonnevay, ancien adjoint de Vahid Halilhodzic à la tête de la sélection japonaise et qui a donc côtoyé Nagatomo durant plus de trois ans.

S’il salue la bonne pioche de l’OM sur un plan sportif, celui qui est actuellement l’adjoint de Claude Puel à Saint-Etienne a néanmoins des doutes quant au salaire de Nagatomo, qui ne doit pas être donné selon ses propres mots. « C'est un personnage attachant, simple à gérer, à l'image d'Hiroki. Mais Yuto était plus coté qu'Hiroki, eu égard à son passé, son expérience. Il fait partie de ceux qui ont ouvert la voie aux Japonais pour partir à l'étranger. Et puis, il connaît le fonctionnement européen, parle plusieurs langues. Il a joué en Italie, en Turquie, avec le Japon, le Vélodrome ne lui fera pas peur ! Franchement, comment peut-on ne pas aimer un gars comme Nagatomo ? Même Vahid Halilhodzic, qui n'est pas connu pour faire des compliments, n'avait rien à redire sur lui ! L'OM fait une bonne affaire, même s'il ne doit pas être donné » a indiqué dans La Provence l’entraîneur français, pour qui l’Olympique de Marseille a réalisé une bonne pioche. Et même si le salaire, qui n’a pas encore fuité, venait à être élevé, le club phocéen ne le paiera que durant une saison.