OM : Milik sous le choc, Benedetto prêt à partir ?

OM : Milik sous le choc, Benedetto prêt à partir ?

Icon Sport

Samedi après-midi, l’attaque de la Commanderie a choqué les joueurs de l’Olympique de Marseille, à tel point que le match face à Rennes a été reporté.

La violence de l’événement est encore dans toutes les têtes et visiblement, les joueurs marseillais ont du mal à s’en remettre. Tandis que l’équipe d’André Villas-Boas est attendue à Lens mercredi soir dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1, le moral n’est pas au beau fixe au sein du vestiaire olympien. A en croire les informations livrées par le journal L’Equipe, les stigmates de l’après-midi de samedi sont encore nombreux. Plusieurs joueurs sont toujours sous le choc, à l’instar de la recrue star du mercato hivernal Arkadiusz Milik.

« La version officielle fait état d’un projectile reçu dans le dos par Alvaro Gonzalez, mais plusieurs témoins oculaires affirment avoir vu le défenseur se faire molester un peu plus violemment. Certains de ses coéquipiers avaient d’ailleurs du mal à comprendre pourquoi l’Espagnol a pris le risque d’aller à la rencontre des supporters en colère tandis que beaucoup sont restés dans leur chambre voire sur le toit du bâtiment. Chez les joueurs, notamment chez la recrue star Arkadiusz Milik, ces scènes de guérilla ont choqué » indique le quotidien national. Dans le secteur offensif, Dario Benedetto a également été sidéré par les scènes de samedi après-midi à la Commanderie. Des événements qui ont donné le mal du pays à l’Argentin, lequel ne serait plus contre un retour dans son pays natal si l’on en croit son activité récente sur les réseaux sociaux. Lundi matin, Dario Benedetto a notamment retweeté un message en provenance d’Argentine sur lequel il était écrit : « Penses-y, tu as encore le temps de revenir » avec une vidéo de l’ovation de la Bombonera pour l’attaquant de l’OM. Plus que jamais, il y aura un avant et après 30 janvier 2021 à Marseille…