OM : Mertens et Naples, divorce officiel, à Longoria de jouer !

OM : Mertens et Naples, divorce officiel, à Longoria de jouer !

Un temps annoncé proche de l’Olympique de Marseille, Dries Mertens se serait servi de ces rumeurs pour négocier son contrat avec Naples. Depuis, les négociations ont définitivement échoué, laissant le champ libre à d’autres courtisans sur le marché des transferts.

Contrairement à ce qu’indiquaient certaines rumeurs, Dries Mertens n’était pas si proche d’une signature à l’Olympique de Marseille. Le club phocéen s’est peut-être renseigné sur sa situation. Mais l’attaquant dont le contrat a expiré au Napoli n’a jamais vraiment été une priorité pour le vice-champion de France. D’après plusieurs sources, le Belge et son entourage se sont simplement servis de ces fausses informations pour mettre la pression sur Naples, et ainsi négocier le meilleur salaire possible.

Mertens et Naples, c'est terminé

Mais quelques jours plus tard, force est de constater que cette stratégie n’a pas eu l’effet désiré. En effet, Dries Mertens n’a pas trouvé d’accord avec ses dirigeants pour prolonger son bail. L’entraîneur napolitain Luciano Spalletti laissait déjà entendre la semaine dernière que son attaquant ne reviendrait pas. « Des joueurs sont partis et ont emmené avec eux certaines choses, regrettait le technicien en conférence de presse. Des joueurs comme David Ospina, Faouzi Ghoulam, Kalidou Koulibaly, Dries Mertens et Lorenzo Insigne ont emmené avec eux beaucoup de choses. » Après cette déclaration, on pouvait déjà prédire une séparation définitive.

Une tendance finalement confirmée par le président Aurelio De Laurentiis. Interrogé par un supporter, le président du Napoli a expliqué qu’il avait fait tout son possible pour s’entendre avec Dries Mertens, sans succès. « Au début, je lui ai proposé 1,8 millions d'euros (par an, ndlr), ensuite j'ai augmenté l'offre de 200 000 euros, a raconté le dirigeant. Après je suis finalement arrivé à 2,4 millions d'euros et il a refusé. Si je lui ai proposé une ou deux années de contrat ? Il voulait rester un an. » Naples étant apparemment hors course, l’Olympique de Marseille peut donc revenir à la charge sans craindre un double jeu de la part du Diable Rouge.