OM : McCourt va craquer, Mourad Boudjellal y croit

OM : McCourt va craquer, Mourad Boudjellal y croit

Photo Icon Sport

Candidat au rachat de l’Olympique de Marseille, via un fonds d'investissement venu du Moyen-Orient, Mourad Boudjellal a mis la pression sur Frank McCourt.

Vendredi, l’ancien boss du Rugby Club Toulonnais a lâché une véritable bombe en annonçant qu’il allait faire une offre de rachat pour l’OM aux côtés d’un homme d’affaires franco-tunisien. Alors qu’une proposition de 300 millions d’euros devrait être déposée sur le bureau de Frank McCourt la semaine prochaine, Jacques-Henri Eyraud, lui, a annoncé que « l’OM n’est pas à vendre », lors de la conférence de presse de rentrée samedi. Malgré ce démenti officiel, Mourad Boudjellal croit toujours en ses chances, tant sa démarche est sérieuse et réelle.

« Les dirigeants de l'OM sont prévenus médiatiquement et vont l'être la semaine prochaine par une banque d'affaires privée de dimension internationale, avec une offre. Quand on fait une offre, c'est qu'on pense que les propriétaires ont peut-être envie de vendre. Mais peut-être qu'on se trompe. Le poste de président de l'OM ? Cela fait partie des choses qu'on m'a proposées. Le Sporting Club de Toulon ? Le projet OM est aujourd'hui prioritaire parce que j'ai pris un engagement. La volonté des investisseurs est de faire de Marseille la capitale de la Méditerranée. Mais l'étape une, c'est McCourt qui a la réponse. Ce n'est pas nous qui donnons le tempo, c'est le propriétaire qui va donner le tempo », a expliqué, sur Europe 1, Boudjellal, qui sait que son offre globale de 700 ME plaît vraiment aux supporters marseillais. Autant dire que la pression est désormais sur les épaules de McCourt !