OM : McCourt en colère, un journaliste l'accuse

OM : McCourt en colère, un journaliste l'accuse

Icon Sport

Frank McCourt n'est plus décidé à lâcher aussi facilement son argent pour l'OM. Las de voir les comptes dans le rouge, il exhorte Pablo Longoria à vendre plus au mercato. Pour Jonatan MacHardy, l'Américain fait fausse route en s'en prenant uniquement à son président.

Frank McCourt a bien suivi la devise de l'OM, allant droit au but avec Pablo Longoria. Comme rapporté ces derniers jours, l'Américain en a marre de devoir mettre la main au portefeuille pour aider le club marseillais à passer la DNCG. Dépenser c'est bien mais l'OM et donc Pablo Longoria doivent aussi gagner de l'argent. Cela passe par de meilleures ventes au mercato. Pour le moment, force est de constater que le club phocéen peine à se débarrasser de certains éléments comme Duje Caleta-Car et donc à rentrer de l'argent. Après le départ libre de Boubacar Kamara cet été, le Croate pourrait suivre ce plan de carrière très prochainement.

Eyraud, le péché originel de McCourt

Une situation qui serait difficile à encaisser pour le club ambitieux qu'est redevenu l'OM. Pablo Longoria est donc mis sous pression par la situation et par le propriétaire du club olympien. Le journaliste de RMC Jonathan MacHardy reconnaît volontiers les limites de Pablo Longoria dans le domaine des ventes lors de ce mercato estival. Toutefois, il serait injuste à ses yeux que McCourt ne jette l'opprobre que sur l'Espagnol car ce dernier n'a fait que trouver l'OM dans cette situation, conséquence du travail antérieur de Jacques Henri Eyraud.

« Je comprends Frank McCourt, il a mis beaucoup d’argent qui a été très mal utilisé auparavant. J’ai une confiance aveugle en Pablo Longoria mais son point faible c’est vraiment les ventes des joueurs, on le voit avec Duje Caleta-Car. [...] Mais, le mais, c’est que McCourt il n’a qu’à s’en prendre à lui-même. Il a mis en place un incompétent notoire à la tête du club lorsqu’il a racheté l’OM, le mec a fait n’importe quoi il a dilapidé l’argent, donnant 5 millions d’euros par an à Strootman, en faisant des folies, en donnant des salaires. L’argent qu’il a perdu, il n'a qu’à s’en prendre à lui-même. Tu mets ton argent dans une banque qui fait n’importe quoi, t’avais qu’à pas choisir cette banque-là », a commenté MacHardy dans l'AfterFoot. Un rappel salutaire sur le bilan du prédécesseur de Pablo Longoria, lequel a quitté son poste en février 2021 mais dont l'ombre plane toujours sur l'OM et sur ses finances.