OM : McCourt dénonce un coup tordu, il refuse de vendre Marseille !

OM : McCourt dénonce un coup tordu, il refuse de vendre Marseille !

Photo Icon Sport

Le milliardaire américain, propriétaire de l'Olympique de Marseille, estime que l'heure est venue de faire cesser les rumeurs. Frank McCourt n'envisage pas de vendre l'OM.

Lorsque Jacques-Henri Eyraud avait annoncé samedi que l’Olympique de Marseille n’était pas à vendre, nombreux ont été ceux à se moquer du président de l’OM, considérant que ce dernier n’avait pas réellement son mot à dire sur ce sujet. Même Mourad Boudjellal avait chambré Jacques-Henri Eyraud en affirmant que s’il devait faire un chèque pour racheter le club phocéen, il ne le ferait pas à l’ordre de JHE mais de Frank McCourt. Si l’ancien président du RC Toulon s’est permis ce bon mot, il va lui être plus compliqué de brancher le milliardaire américain sur ce thème. Car un porte-parole du propriétaire de l’Olympique de Marseille a décidé de ramener Mourad Boudjellal et Mohamed Ajroudi à la réalité. L’OM appartient à Frank McCourt et ce dernier ne veut pas du tout vendre le club.

Dans une déclaration recueillie par l’Agence France Presse, ce qui en assure son sérieux, un représentant de Frank McCourt a démenti l’imminence d’une vente et encore plus le fait que le milliardaire américain veuille céder son club. « L'Olympique de Marseille n'est pas à vendre. Il n'existe aucune discussion de quelque nature que ce soit avec M. Ajroudi ou ses partenaires contrairement à ce qui est rapporté dans les médias. Nous assistons à une tentative de déstabilisation du club au moment précis où il traverse sa période la plus faste et la plus réussie depuis la prise de contrôle de Frank. Frank est focalisé avec beaucoup d'enthousiasme sur la prochaine saison qui verra l'OM retrouver la place qu'il mérite parmi l'élite européenne en participant à la Ligue des Champions, une première en sept ans », a fait savoir, au nom de Frank McCourt, un de ses responsables de la communication. Reste à savoir si cela suffira pour calmer Mourad Boudjellal et Mohamed Ajroudi.