OM : Marseille, un vrai gouffre pour McCourt

OM : Marseille, un vrai gouffre pour McCourt

Photo Icon Sport

Dans le viseur de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, l’Olympique de Marseille ne craint pour le moment pas grand chose puisque le club n’est pas européen.

Imparable mathématiquement, mais cette solution ne convient bien évidemment à personne sur le Vieux Port. Et surtout pas à Frank McCourt, qui commence à se demander pourquoi il a investit dans le club provençal. Il y a certes derrière un marché qui l’intéresse tout autant avec de l’immobilier et des entreprises, mais concernant l’OM, il a déjà dépassé le cap des 200 ME d'investis selon La Provence. Arrivé il y a trois ans, le milliardaire de Boston avait promis de lâcher ce montant sur quatre ans. Avec les transferts et la masse salariale, il a déjà explosé la somme prévue à investir afin de renforcer l’équipe pendant quatre ans, soit jusqu’à la fin 2020.

Le quotidien local rappelle que le salaire de Mario Balotelli sur six mois a coûté très cher à l’OM, même si cela ne vaut bien évidemment pas les transferts ratés, comme celui de Kostas Mitroglou ou de Kevin Strootman. Les rares ventes n’ont pas permis d’équilibrer les comptes par rapport à l’investissement effectué, et c’est pourquoi les finances marseillaises se trouvent dans le rouge. Pas étonnant dès lors d’entendre les premières rumeurs de rachat du club. Même si le clan McCourt a démenti cette idée, le voir limiter la casse en vendant l’OM avant de concéder de trop grosses pertes peut trotter dans sa tête. Même si l’Américain se montre de plus en plus limpide, même en cas de déficit, plus question pour lui de remettre la main à la poche au moment du bilan comptable.