OM : Marseille patine, faites entrer l'accusé Villas-Boas

OM : Marseille patine, faites entrer l'accusé Villas-Boas

Photo Icon Sport

Avec seulement quatre points obtenus lors des trois derniers matchs, l’Olympique de Marseille baisse clairement de pied au pire des moments, dans le sprint final de la Ligue 1.

Vendredi soir contre Amiens, l’équipe d’André Villas-Boas a laissé échapper deux points dans les derniers instants, après avoir longtemps mené de deux buts. La preuve que Marseille fatigue, et que la sérénité ne règne plus en interne. Et le Portugais pourrait bien en être le principal responsable selon Philippe Sanfourche. Effectivement, le journaliste de RTL a accusé le technicien marseillais d’infuser une mauvaise dynamique à son équipe, notamment en raison de son pétage de câble envers l'arbitrage en fin de match. Les explications du journaliste ne devraient pas convaincre les supporters olympiens, très majoritairement à fond derrière leur entraîneur.

« Je n’étais pas très inquiet pour l’OM quand ils ont mis fin à cette série d’invincibilité contre l’OL en Coupe de France. Ils étaient au bout du rouleau, ils sortaient d’une série de neuf matchs en 27 jours. Vu la profondeur de banc, je trouvais ça logique. En revanche, l’OM a perdu ce qui faisait sa force : cette hargne, cette gnaque. Le collectif semble un peu émoussé, parce que ça manque de sérénité sur le banc. Le problème, c’est Villas-Boas. Il infuse une mauvaise dynamique. On dirait qu’il prépare son départ. Ce qui se passe actuellement avec le fair-play financier de l’UEFA, ça confirme ses craintes sur le fait qu’il ne pourra pas renforcer son équipe pour la saison prochaine. Et aller en Ligue des Champions avec une équipe de Marseille affaiblie, ça s’appelle aller au casse-pipe. Villas-Boas est en train de préparer son départ, les joueurs le sentent, et donc la confiance s’est un peu effritée… L’OM a toujours de l’avance, il n’y a pas péril en la demeure, mais dans l’état d’esprit, je ne retrouve plus le Marseille tout puissant de la première partie de saison » a indiqué le journaliste dans des propos rapportés par FootRadio.com. Marseille, qui n’a plus que six points d’avance sur Rennes, jouera très gros samedi après-midi face à Montpellier.