OM : Marseille l’ignore, Lopez repense à Liverpool et au Barça

OM : Marseille l’ignore, Lopez repense à Liverpool et au Barça

Photo Icon Sport

A un an de la fin de son contrat, Maxime Lopez n’a pas encore été sollicité pour une prolongation à l’Olympique de Marseille. Lui qui, par le passé, a été en contact avec Liverpool et le FC Barcelone.

Déjà dans le rouge avant le début de la crise sanitaire, l’Olympique de Marseille traverse une période difficile sur le plan économique. La priorité est à la vente de joueurs avec l’objectif de récolter 60 millions d’euros cet été. Personne n’est donc intransférable et surtout, ce n’est pas le moment d’accorder des revalorisations, et ce même si de nombreux éléments arrivent à un an de la fin de leurs contrats respectifs. C’est notamment le cas de Maxime Lopez, dans l’attente depuis des mois.

« Il me reste un an de contrat, pour l’instant je n’ai aucun signe de la direction, a répété le milieu relayeur lors d’un live sur Twitch avec le gamer Warkik. C'est tout, il n'y a rien à dire de plus. On ne sait pas ce qu'il peut se passer. J’aimerais bien prolonger, c’est sûr, mais la balle n’est pas dans mon camp. Je suis bien à Marseille, je suis né ici, je vis ici. J'ai tout ici. » Dans cette situation, même s’il assure n’avoir aucun regret, Lopez repense forcément à la proposition de Liverpool qui « a tout fait pour (qu’il) signe » à l’âge de 16 ans. Puis quelques années plus tard, suite à sa première saison prometteuse en pro, le FC Barcelone a envisagé de le recruter.

Quand le Barça suivait Lopez

« Les gens se moquent de moi par rapport à ça mais ça a vraiment été le cas. Ils ont beau dire ce qu'ils veulent mais le recruteur général du Barça, Robert Fernandez, qui a recruté Ousmane Dembélé, était vraiment en contact avec mon agent, a raconté le Marseillais. Il lui avait dit : "on va attendre un an et s'il est encore performant, il viendra chez nous." Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent et ont le droit de rigoler mais c'est la vérité. (...) Cette saison-là, ma deuxième, j'ai eu un peu de mal et ça ne s'est pas fait mais j'ai vraiment eu cette possibilité. » Depuis, la cote de Lopez a baissé mais cela n’empêche pas le FC Séville de le suivre.