OM : Marseille donne raison à Mediapro, Villas-Boas se fait détruire

OM : Marseille donne raison à Mediapro, Villas-Boas se fait détruire

Photo Icon Sport

Tandis qu'André Villas-Boas est remonté contre ceux qui osent critiquer les performances de son OM, du côté de La Provence on sort les tacles face aux prestations de Marseille.

Si placide et courtois depuis qu’il est arrivé à l’Olympique de Marseille, André Villas-Boas est apparu nettement moins zen depuis le début de la Ligue des champions. Et si certains estiment qu’AVB fait du José Mourinho, ce qui est mal connaître le Special One, sa sortie de vendredi soir après la victoire de l’OM à Strasbourg n’a pas été appréciée à sa juste valeur, notamment du côté de Marseille. Dans La Provence, journal qui appartient à Bernard Tapie, on estime que le coach portugais du club phocéen a oublié que désormais les supporters avaient la possibilité de regarder d’autres matchs que ceux de la Ligue 1 et qu’on ne pouvait pas leur faire croire n’importe quoi. Pour Mario Albano, à l’heure où le football français a du mal à se faire payer ses droits TV, l’OM ne peut pas se voiler la face.

« A force de reculer comme les joueurs sur le terrain (ils vont finir par passer le ballon en retrait aux tribunes vides), tout le monde est sur la défensive, à commencer par le souriant André Villas-Boas, qui devient de plus en plus grinçant (...) Alors, oui, pour le contenu, peut-être faut-il regarder plutôt le Barça ou la Juve comme le suggère "AVB" avec ironie. Le problème, c’est qu’il y a trente ans, il n’y avait pas d’autre solution que de regarder la D1. Aujourd’hui, il suffit de zapper pour voir du football, du vrai. Alors, même si le procédé est inélégant, on commence à comprendre que Médiapro ne veuille pas payer ce qu’il s’était engagé à régler : le spectacle ne vaut pas ce qu’il est censé coûter », balance le journaliste de La Provence. Et pan.