OM : Mandanda veut à tout prix garder Thauvin

OM : Mandanda veut à tout prix garder Thauvin

Photo Icon Sport

En fin de contrat en juin prochain, Florian Thauvin ne sait toujours pas de quoi sera fait son avenir.

Élément clé d'André Villas-Boas, Florian Thauvin n'a toujours pas prolongé son contrat qui arrive à son terme au mois de juin. Après une saison quasi blanche l'an passé à cause d'une grave blessure, l'international français revient très fort. Décisif à 12 reprises en Ligue 1 cette saison (6 buts + 6 passes), il attise la convoitise de nombreux clubs. Le Milan AC de Maldini est sur le coup, tout comme le FC Séville ou la Lazio. Des rumeurs évoquent même un échange avec le Napoli pour permettre la venue d'Arkadiusz Milik. Une chose est sûre, le dossier Florian Thauvin fait beaucoup parler, et impacte tout l'effectif marseillais. Interrogé sur la situation de son coéquipier, Steve Mandanda espère voir son ami rester au club.

« Aujourd'hui, il est beaucoup mieux dans le jeu, beaucoup mieux au niveau des stats. Il marque, il fait marquer. Il est important pour nous, et ça, il le sait. Sa situation actuelle doit jouer, car personne n'aime être dans cette situation. Mais il est conscient de ça, il le vit très bien. Aujourd'hui, il le démontre sur le terrain, et c'est le plus important. Après, moi, en tant qu'ami, que capitaine et en tant que joueur de l'OM, j'aimerais qu'il puisse trouver une solution, et prolonger pour rester avec nous. Maintenant, les cartes sont entre ses mains, et celles du président pour trouver le plus rapidement possible un accord et le reste on verra bien. Tant qu'il continue à être performant avec nous, c'est le plus important. S'il peut rester ? Je ne sais pas, on ne sait jamais dans le foot. J'espère en tout cas. En tant que capitaine, qu'ami, que joueur de l'OM, j'espère qu'il restera. Maintenant, c'est une décision qui lui appartient, et c'est à lui qu'il faudra poser cette question » a répondu le capitaine marseillais. Si l'intéressé appréciera, pas sûr que cela influence son choix final. Aujourd'hui, la tendance est plus à un départ de l'ailier vers un championnat étranger.