OM : Luan Peres griffé par les Ultras de Nice, le témoignage choc

OM : Luan Peres griffé par les Ultras de Nice, le témoignage choc

Icon Sport

C’est ce mercredi soir que la commission de discipline de la LFP doit décider du sort de la rencontre entre l’OM et Nice.

Définitivement interrompue à la 75e minute de jeu il y a deux semaines et demie, la rencontre entre l’OM et Nice avait dégénéré avec un envahissement de la pelouse par les supporters de l’OGC Nice et de nombreux jets de projectiles, principalement sur le but de Steve Mandanda et lors des corners frappés par Dimitri Payet. Ce mercredi soir, les deux clubs connaîtront la décision définitive de la commission de discipline de la LFP, qui peut donner une victoire sur tapis vert à l’une des deux équipes, décider de rejouer le match ou simplement de le geler, c’est-à-dire de ne donner aucun point à personne.

Luan Peres accuse les supporters de Nice

La direction de l’OM et Pablo Longoria en tête n’envisagent rien d’autre qu’une victoire sur tapis vert. C’est également le cas de Luan Peres, victime de griffures de la part des supporters niçois selon son témoignage livré au micro de Goal Brésil. « Beaucoup de supporters ont envahi le terrain, ils ont fini par me griffer, c'était quelque chose que je n'avais jamais vu au Brésil, des supporters adverses qui envahissent le stade pour frapper des joueurs » s'interloque le défenseur brésilien de l’Olympique de Marseille, qui a porté plainte contre les supporters niçois après le match, avant de conclure. « J'espère que quelque chose pourra être fait. C'est quelque chose qui ne peut pas arriver ». Pour rappel, Luan Peres n’avait pas été le seul joueur blessé dans les échauffourées. Dimitri Payet portait les stigmates des bouteilles lancées tandis que Mattéo Guendouzi avait des traces de strangulation sur le cou, sans que l’on sache en revanche si cette blessure a été causée par un supporter ou un joueur de Nice.