OM : Longoria va devoir s'expliquer avec McCourt

OM : Longoria va devoir s'expliquer avec McCourt

Icon Sport

Si l'été marseillais a été très agité en coulisses, la conclusion de cette période estivale semble positive au rayon mercato. Pablo Longoria a renforcé intelligemment son équipe avec déjà neuf recrues. Toutefois, les ventes de joueurs restent la grosse tâche indélébile de son bilan.

Désormais, qui doute des qualités de recrutement de Pablo Longoria à l'OM ? Le président marseillais a encore montré qu'il avait plus d'un tour dans son sac pour améliorer l'effectif à chaque poste. Il a su amener des jeunes prometteurs comme Nuno Tavares ou Isaak Touré. Des joueurs français internationaux et confirmés comme Jordan Veretout ou Jonathan Clauss. Et bien sûr, une star planétaire avec l'attaquant chilien Alexis Sanchez. Les supporters marseillais peuvent être aux anges et ainsi rêver faire plus que de la figuration en Ligue des champions en septembre prochain. 

15 millions glanés en trois mercatos, Longoria fragilisé ?

Un tableau idyllique qui ne peut masquer certaines faiblesses criantes. Si l'OM achète facilement, on ne peut pas en dire autant de sa capacité à vendre ses joueurs. Cet été, seuls deux membres de l'effectif d'Igor Tudor ont rapporté des sous dans les caisses olympiennes. Il s'agit de Luan Peres, vendu pour un peu plus de cinq millions d'euros à Fenerbahçe ainsi que Lucas Perrin cédé pour un million et demi à Strasbourg. Sinon, les prêts ont été nombreux comme Luis Henrique à Botafogo, Nemanja Radonjic au Torino ou dernièrement Pol Lirola à Elche. 

Le bilan de Pablo Longoria dans ce domaine est famélique et il ne devrait pas beaucoup s'améliorer d'ici le 31 août. Deux joueurs sont susceptibles de partir, à savoir Bamba Dieng et Cédric Bakambu avec une plus grande probabilité de rentrer de l'argent grâce au premier cité. En tout, l'OM n'a récolté qu'un peu plus de 15 millions d'euros sur les trois derniers mercatos. Trop faible surtout après l'ultimatum lancé par Frank McCourt à Longoria en juin dernier. L'Américain indiquait ne plus vouloir mettre la main à la poche, exigeant plus de ventes de joueurs de la part de l'Espagnol. On ne peut pas dire que cela ait payé, à deux semaines de la fin du mercato. Cela fragilise t-il la position de Longoria ? Pas sûr, sachant que le niveau sportif est satisfaisant pour le moment. Mais, les finances de l'OM ne peuvent pas en dire autant.