OM : Longoria signe un miracle au rayon des départs

OM : Longoria signe un miracle au rayon des départs

Icon Sport

Le départ d’Alvaro Gonzalez, qui aurait dû coûter de l’argent à l’OM dans le cadre d’une résiliation, va finalement rapporter des sous au club phocéen.

Depuis sa nomination à la présidence du club en lieu et place de Jacques-Henri Eyraud, le très apprécié Pablo Longoria a réussi de véritables miracles au mercato. Mais pour l’heure, c’est uniquement dans le sens des arrivées que l’Espagnol s’est distingué avec les recrutements de Gerson, Cengiz Ünder, Matteo Guendouzi ou encore les prêts d’Amine Harit et de William Saliba. Cet été, Pablo Longoria sera également attendu par Frank McCourt sur la vente de certains joueurs afin de renflouer les caisses du club olympien. Au rayon des départs, le dossier Alvaro Gonzalez a secoué l’OM en cours de saison. Mis à l’écart par Jorge Sampaoli, l’ex-défenseur de Villarreal se dirigeait vers une résiliation de contrat avec le club phocéen, ce qui aurait coûté une certaine somme d’argent à l’Olympique de Marseille.

Alvaro, un transfert plutôt qu'une résiliation de contrat !

Mais dans son édition du jour, L’Equipe annonce que finalement, aucune résiliation de contrat ne sera signée pour Alvaro Gonzalez. Et pour cause, le départ de l’expérimenté défenseur espagnol va finalement se conclure sous la forme d’un transfert classique vers un club espagnol dont le nom n'a pas filtré pour l'instant. Une véritable prouesse de la part de Pablo Longoria, qui devait initialement payer pour se débarrasser d’Alvaro Gonzalez et qui va contre toute attente bénéficier d’un transfert. Bien évidemment, la somme ne sera pas très importante mais cela n’est pas bien grave pour Marseille, qui va se débarrasser d’un joueur au salaire imposant (plus de 200.000 euros par mois) sans débourser un centime. Un joli coup de la part de Pablo Longoria, dont la cote de popularité auprès des supporters mais surtout de Frank McCourt ne va pas diminuer après avoir finalisé ce dossier. Avec l’économie de ce salaire, Marseille aura un peu plus de latitude sur le marché des transferts. Ce qui est capital à l’heure où l’OM suit de près les pistes Saliba, Harit, Bazoer ou encore Kluivert.