OM : Longoria perd son bras de fer mais gagne Lirola

OM : Longoria perd son bras de fer mais gagne Lirola

Prêté par la Fiorentina l’hiver dernier, Pol Lirola devrait rester à l’Olympique de Marseille la saison prochaine. Le président marseillais Pablo Longoria, après un long bras de fer, a finalement accepté les exigences de la Viola pour le transfert définitif du latéral droit espagnol.

La neuvième recrue de l’Olympique de Marseille se rapproche. En réalité, on parle plutôt d’un retour puisqu’il s’agit de Pol Lirola. Déjà prêté par la Fiorentina en deuxième partie de saison dernière, le latéral droit de 23 ans devrait faire l’objet d’un accord pour un transfert définitif. Car selon les informations du journaliste italien Gianluca Di Marzio, le club phocéen a transmis une offre de 12 millions d’euros, avec un paiement échelonné sur plusieurs années.

La Fiorentina aura ses 12 M€

A priori, cela ne devrait pas représenter un obstacle puisque ces 12 millions d’euros correspondent au montant de l’option d’achat qui a expiré, et à la somme que la Viola a toujours réclamée pour Pol Lirola. D’ailleurs, l’autre spécialiste mercato Fabrizio Romano, qui rappelle que l’Espagnol s’est déjà entendu avec l’Olympique de Marseille, ajoute que les discussions avancent vers un accord. Preuve que le président marseillais Pablo Longoria a fini par céder, lui qui refusait jusqu’ici de payer le prix demandé, espérant jouer la montre pour obtenir un tarif plus intéressant.

Mais sa détermination affichée en début de semaine a pris le dessus. « Pol Lirola a laissé ici une très bonne image avec un très haut niveau pour son adaptation dans le championnat de France, confiait le dirigeant. Il a très bien terminé la saison avec nous. Nous serions contents de ravoir un joueur comme Pol dans notre effectif. Ici à Marseille, il a eu une adaptation parfaite, il aime le club et la ville. » En effet, le futur Marseillais n’a jamais caché sa volonté de rester. Comme l’entraîneur Jorge Sampaoli et les supporters, Pol Lirola sera donc ravi de l’avancée des négociations.