OM : Longoria ne joue pas à FIFA, ça change tout

OM : Longoria ne joue pas à FIFA, ça change tout

Icon Sport

Depuis sa promotion en février dernier, le président Pablo Longoria a gagné le coeur des supporters de l’Olympique de Marseille. Le dirigeant est effectivement encensé pour ses décisions à l’origine des progrès de l’équipe.

A l’Olympique de Marseille, on est loin, très loin du contexte hostile vécu l’hiver dernier. Quelques mois après l’envahissement de la Commanderie, les supporters sont de nouveau conquis par leur équipe à la fois séduisante et efficace cette saison. Et le public du Vélodrome ne s’y trompe pas, s’il y a un acteur à féliciter, c’est bien Pablo Longoria. Le patron des Dogers Christian Cataldo a en effet souligné le travail du président à l’origine des sourires retrouvés dans l’enceinte olympienne.

« Longoria connaît le vrai foot »

« L’engouement a toujours été là, mais les gens ont retrouvé la joie et le bonheur d’aller au stade, a remarqué le supporter interrogé par La Provence. On sent la joie renaître même si, avant le covid, le stade était déjà plein. Avant, les gens étaient un peu désabusés. On ne voyait pas le bout de l’impasse dans la gestion du club. Aujourd’hui, on a l’impression qu’il y a les bonnes personnes aux bonnes places. Pablo Longoria a de bons rapports avec les joueurs, l’entraîneur et les supporters. »

« Il connaît le vrai foot, pas celui qu’on joue sur la Nintendo, a lâché Christian Cataldo, peut-être en référence à son prédécesseur Jacques-Henri Eyraud. Il est latin et a compris Marseille. Il s’est tout de suite adapté, il a tout compris. Avec des moyens réduits, il a bâti une équipe qui tient la route. Quand l’OM joue bien, ça met du baume au cœur et ça réjouit les gens. Ça, Pablo Longoria l’a bien compris. Ici, il y a toujours eu ce potentiel, et il est énorme. J’espère que ça ne va pas s’étioler comme ça s’est passé avec (Marcelo) Bielsa. Mais je ne pense pas que ça va se passer ainsi. »

La confiance de Cataldo

« On sent qu’on peut y arriver. On joue la Ligue Europa à fond, on respecte le public et on ne se cache pas comme le font certains clubs. Depuis le grand tremblement de terre, on dirait que les choses s’améliorent de jour en jour. Et on sent des perspectives arriver. Il y a des joueurs qu’on n’a pas vus à l’OM depuis un moment. Ils font le tour du stade après chaque match, qu’ils aient gagné ou perdu. Même eux ont retrouvé la joie de jouer », s’est réjoui le président des Dodgers, confiant pour l’avenir des Marseillais.