OM : Les problèmes financiers XXL de Marseille

OM : Les problèmes financiers XXL de Marseille

Photo Icon Sport

Après avoir comblé le déficit et investi lors des deux premières années, Frank McCourt ne remettra pas la main à la poche à l’OM.

Résultat, l’OM fait face à un déficit très inquiétant. Déjà dans le viseur de l’UEFA, le club provençal ne pourra compter ni sur les montants des futurs droits TV de la L1, ni sur une éventuelle qualification en Ligue des Champions dès l’été prochain. Résultat, il faudra une vente majeure et, comme l’été dernier, un mercato au rabais dans le sens des arrivées prévient L'Equipe ce mardi. Surtout que l’OM sera déjà puni par l’UEFA pour son déséquilibre financier. Coupable d’avoir enchainé trois saisons de suite avec des pertes, de 60 à 80 ME, le club olympien payera une pénalité cash de 2 ME, et 4 ME en sursis, en plus de n’avoir que 23 joueurs au lieu de 25 à inscrire sur la liste européenne.

Dès lors, il est plus facile de comprendre pourquoi l’OM continue de chercher à se séparer de ses gros salaires, comme ce fut le cas avec Abdennour, Rami et Luiz Gustavo l’été dernier. En plus de cela, une grosse vente sera obligatoire, et cela concerne donc soit Kamara, Thauvin ou Sanson, les joueurs à la plus forte valeur marchande du club. Pas de quoi aborder une éventuelle participation à la prochaine Ligue des Champions avec un gros appétit même si Marseille l’a prouvé l’été dernier, un mercato intelligent peut permettre de déplacer des montagnes comme c’est le cas actuellement. Mais comme ce fut le cas l'été dernier avec la vente de Lucas Ocampos qui a permis de bouger par la suite, l'OM pourrait s'interdire tout recrutement, sans une très grosse vente dans un premier temps. Et puis, dans un an, avec les éventuels revenus de la Ligue des Champions, et les droits télés de la L1, c’est une enveloppe bien plus acceptable qui serait ensuite à disposition de l’OM pour enfin voir plus grand, même si la priorité est toujours d’équilibrer les comptes.