OM : Les excuses qui ne passent pas !

OM : Les excuses qui ne passent pas !

Icon Sport

Mardi soir, l’OM n’a absolument pas livré le match d’une équipe de Ligue des Champions devant un Vélodrome survolté face à Francfort.

Les supporters de l’Olympique de Marseille attendaient ce match avec impatience pour vibrer et véritablement lancer leur saison en Ligue des Champions. La douche a été très froide avec une défaite que personne n’avait vu venir contre les Allemands (0-1). Globalement, les coéquipiers de Dimitri Payet n’ont pas livré le match qu’une équipe doit livrer en Ligue des Champions, que ce soit dans l’intensité ou dans la qualité technique. Après la rencontre, Igor Tudor a mis cela -en partie- sur le compte de la fatigue. Une excuse régulièrement utilisée par un certain Rudi Garcia, lequel n’a pas laissé un souvenir impérissable à Marseille loin de là.

Igor Tudor met ça sur le compte de la fatigue

 « En deuxième période, on a poussé et on aurait mérité un but. Il n’est pas arrivé et au bout du compte, on perd contre une équipe forte. C’était le troisième match en six jours, il y a une fatigue évidente et beaucoup de blessés. On finit avec un seul défenseur et des joueurs qui ratent des passes qu’ils ne ratent pas d’habitude. On va voir pour dimanche quelle défense on va pouvoir aligner. On a beaucoup de problèmes dans ce secteur. J’ai fait les changements parce que j’avais besoin de quelque chose de différent. Ceux qui sont entrés ont apporté beaucoup » a analysé Igor Tudor, dont la faculté à se trouver une excuse facile en mettant cela sur le compte de la fatigue a énervé les supporters de l’OM, rappelant que Francfort jouait avec la même fréquence depuis le début de la saison en Bundesliga et en Ligue des Champions.

Veretout pas très lucide sur le match de l'OM

Également critiqué après la rencontre pour ses déclarations, Jordan Veretout a de son côté estimé que l’OM avait montré « un beau visage » contre Francfort, ce qui n’est pas vraiment le cas pour la majorité des passionnés de football ayant regardé la rencontre. « Il y a de la déception, après on ne peut pas toujours être déçus car on a montré un beau visage. On essaye de revenir au score mais il manque le dernier geste. Ce n'est pas suffisant en Champions League. Ils nous ont mis en difficulté. On a essayé d’aller les chercher haut, le bloc est venu avec nous mais on a perdu. Il faut continuer à bosser, ne rien lâcher pour exister en Champions League » a lancé Jordan Veretout, un brin à côté de la plaque dans son analyse du match totalement ratée de l’Olympique de Marseille sur la pelouse du Vélodrome contre Francfort.