OM : Le vestiaire de Sampaoli au bord de l’implosion ?

OM : Le vestiaire de Sampaoli au bord de l’implosion ?

Icon Sport

La tension est à son maximum dans le vestiaire de l’OM après la défaite de l’équipe de Jorge Sampaoli face à Clermont dimanche soir (0-2).

Toujours dauphin du Paris Saint-Germain malgré la défaite contre Clermont dimanche, l’Olympique de Marseille traverse une zone de turbulences qui secoue tous les étages du club. Et pour cause, personne ne s’attendait à ce que les coéquipiers de Dimitri Payet s’inclinent face au promu auvergnat dimanche dans un Vélodrome plein comme un œuf. La défaite était si inattendue qu’elle a laissé des traces dans le vestiaire de l’OM selon L’Equipe, qui explique que les joueurs de Marseille ont « laissé éclater leur colère » dans leur vestiaire à l’Orange Vélodrome dimanche soir après le coup de sifflet final du match contre Clermont, perdu assez logiquement, finalement. Pour les joueurs de Jorge Sampaoli, la frustration prédomine alors qu’ils ne s’épanouissent que par intermittence au Vélodrome, où ils n’ont pris que 50 % des points possibles en Ligue 1 depuis août 2021.

Les joueurs de l'OM s'interrogent sur Sampaoli

En interne, les doutes se font de plus en plus nombreux au sujet de Jorge Sampaoli. L’entraîneur de l’OM est dans le viseur de plusieurs joueurs en raison de ses changements de système permanents d’un match à l’autre. Défense à quatre, défense à cinq, un avant-centre, puis deux. Les joueurs ne savent plus sur quel pied danser, ce qui a logiquement fragilisé Jorge Sampaoli, lequel s’est fait rentrer dedans par Arkadiusz Milik à l’entraînement. Le Polonais est le seul qui a osé répondre à son coach, en interne puis en public au micro de Prime Video. La situation n’est pas encore explosive, mais les doutes sont de plus en plus nombreux. Une situation que guette attentivement le président olympien Pablo Longoria. En privé, le patron de l’Olympique de Marseille gère les entourages des joueurs en manque de temps de jeu, lesquels se plaignent de plus en plus au fil de la saison. Mais l’ex-directeur sportif du club phocéen se veut -pour l’instant- solidaire de son entraîneur, défendant les choix de ce dernier. Surtout, Pablo Longoria refuse d’intervenir dans les décisions technicotactiques de Jorge Sampaoli, ce dont le coach argentin lui est reconnaissant. Pablo Longoria attend néanmoins deux victoires cette semaine, à Qarabag en Europa Conférence League puis face à Troyes en Ligue 1, afin de retrouver stabilité et apaisement.