OM : Le patron c’est Villas-Boas, le retour de Thauvin le prouve

OM : Le patron c’est Villas-Boas, le retour de Thauvin le prouve

Photo Icon Sport

Blessé depuis le début de la saison et opéré à la cheville il y a cinq mois, Florian Thauvin est plus que jamais sur le chemin du retour.

Toutefois, des divergences existent entre les médecins de l’Olympique de Marseille et le docteur James Calder, qui a opéré la cheville de Florian Thauvin à Londres. En effet, le chirurgien avait préconisé un retour en douceur pour l’attaquant de l’OM, lequel ne devait pas reprendre l’entraînement avant mars selon lui. Des précautions exagérées aux yeux d’André Villas-Boas, qui avait publiquement étalé ses désaccords avec James Calder en conférence de presse le 14 février dernier. « Désormais, on contrôle la situation. Florian a commencé à travailler avec notre staff, de manière plus agressive. C’était mon souhait. Ça marche bien, sa cheville n’est pas gonflée, ce sont de bons signaux » annonçait l’entraîneur de l’Olympique de Marseille.

Et cette saison en Provence, il n’y a qu’un seul patron, c’est André Villas-Boas. La preuve, Florian Thauvin a effectué mardi son grand retour sur les pelouses du centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. Depuis son opération, l’attaquant marseillais, meilleur buteur de l’OM ces deux dernières saisons, ne s’était contenté que de travail en piscine puis en salle avec beaucoup de vélo et de course sur tapis. Désormais, « Flotov » est entré dans la dernière phase de son processus de reprise avec son retour sur les terrains. Sur son compte Twitter, l’Olympique de Marseille a publié plusieurs photos où l’on peut notamment voir Florian Thauvin balle aux pieds, effectuant plusieurs exercices individuels. Désormais, la prochaine étape pour le champion du monde 2018 sera de retrouver l’entraînement collectif avant de pouvoir aider son équipe dans le sprint final de la Ligue 1. Du côté d'André Villas-Boas et des supporters de l'OM, on salive déjà à l'avance en imaginant un trio d'attaque composé de Dario Benedetto, de Dimitri Payet et donc de Florian Thauvin...