OM : Le moment où Mohamed Ajroudi a perdu les Marseillais

OM : Le moment où Mohamed Ajroudi a perdu les Marseillais

Photo Icon Sport

C’est un sentiment général du côté des supporters marseillais, les frétillements ressentis lors des grandes annonces du duo Ajroudi-Boudjellal se sont estompés depuis le mois de juin.

Il y a eu, depuis, beaucoup plus de prises de parole et d’effets de manche que de réelles avancées, et même les discussions avec le propriétaire actuel, Frank McCourt, ne sont peut-être même pas entamées. Au moment où ce projet plonge au ras des pâquerettes, Mohamed Ajroudi a cru bon d’annoncer, sans avoir pu joindre une seule personne de la Mairie, qu’il était candidat au rachat du Vélodrome. La goutte d’eau qui fait déborder le vase pour Jean-Charles de Bono, ancien joueur de l’OM devenu consultant, et pour qui il serait bon d’arrêter la mascarade. Parler d’acheter le stade alors que les négociations pour le club n’ont même pas pu débuté, cela ressemble à une vaste fumisterie.

« Franchement aujourd’hui, je pense plus grand chose de tout ça. On connait pas la vérité. On était à fond dans ce dossier au départ, quand on a eu les échos que le club serait repris et racheté. Et puis ça a traîné en longueur, il y a eu des paroles répétées à plusieurs reprises, par plusieurs personnes, qui ont fini par se faire reprendre un peu de volée par des associés… Et aujourd’hui, on parle plus de la vente du club, on parle du stade. Et c’est assez impressionnant, par ce qu’on a pas réglé la première vente, mais on cherche déjà la deuxième ! Comment comprendre la situation ? », a déploré l’intervenant du FootballClubdeMarseille.fr, persuadé que ces sorties nébuleuses contribuent plus à détruire ce projet qu’à le maintenir en vie. Pour beaucoup, le prochain communiqué du clan Ajroudi sera celui qui mettra un terme au projet de rachat, faute d’avoir pu trouver un accord avec McCourt. Même si dans ce dossier, personne n’est à l’abri d’un nouvel effet de manche.