OM : Le clan Alvaro Gonzalez négocie un départ !

OM : Le clan Alvaro Gonzalez négocie un départ !

Icon Sport

Il y a une semaine, Alvaro Gonzalez s'amusait d'une rumeur qui l'envoyait à Strasbourg. Cependant, le défenseur de l'OM serait bien sur le départ lors de ce mercato d'hiver. 

Le 3 janvier dernier, L’Equipe annonçait que le RC Strasbourg envisageait de se faire prêter Alvaro Gonzalez, le plus « marseillais » des joueurs espagnols de l’OM, et ce dernier répondait à cette rumeur par un « Ah oui ? Merci » avec un énorme rire histoire de décrédibiliser tout cela. Mais il n’aura pas fallu attendre longtemps pour comprendre que ce bruit n’était pas si anodin que cela, et que l’Olympique de Marseille envisageait très sérieusement de se séparer au moins provisoirement du joueur arrivé en 2019 en provenance de Villarreal. Et c’est d’ailleurs dans un club très proche du Sous-Marin Jaune que pourrait rapidement rebondir Alvaro Gonzalez puisque RMC affirme que non seulement le défenseur de 32 ans n’est pas opposé à rejoindre la Liga mais qu’en plus ce serait du côté du Valence FC qu’il pourrait le faire. Le média précise même que les agents du joueur marseillais mèneraient déjà des négociations avec les dirigeants de l’actuel 10e de Liga.

Alvaro Gonzalez prêt à quitter l'OM pour mieux revenir à Marseille 

S’il n’a pas du tout l’intention de quitter définitivement l’Olympique de Marseille, où il est devenu le porte-drapeau de l’esprit phocéen, Alvaro Gonzalez a bien compris qu’avec Jorge Sampaoli, il n’était plus du tout un titulaire en puissance et que s’il voulait continuer à jouer régulièrement cela passait par un départ lors de ce mercato d’hiver. En signant à Valence, le joueur espagnol pourrait s’offrir du temps de jeu et revenir plus fort la saison prochaine à l’OM, histoire de faire taire les critiques, Alvaro Gonzalez, qui l'an passé a prolongé jusqu'en 2024 avec Marseille, ayant été un peu vexé d’apprendre que Pablo Longoria négociait déjà son possible départ d’ici la fin du marché des transferts fin janvier.