OM : La blague Benedetto a assez duré, le banc c'est maintenant !

OM : La blague Benedetto a assez duré, le banc c'est maintenant !

Photo Icon Sport

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Dario Benedetto qui n'a toujours pas marqué le moindre but avec l'OM malgré la confiance d'André Villas-Boas. Mais la tempête gronde.

Dario Benedetto avait suscité de gros espoirs lorsqu’il avait rejoint l’Olympique de Marseille au mercato 2019, mais si l’attaquant argentin a parfois mérité la confiance des supporters de l’OM sa première partie de saison est nulle. Sans être désagréable avec Pipa Benedetto, ses statistiques ne peuvent pas être pires après huit matchs joués sous le maillot de Marseille toutes compétitions confondues depuis le début de la saison 2020-2021, puisque l’ancien joueur de Boca Juniors est resté totalement aphone. Pourtant André Villas-Boas garde confiance en Dario Benedetto en se disant que plus une série, même mauvaise, dure, plus elle est proche de se terminer. Mais ce n’est pas l’avis d’Adil Rami. Pour l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, il est désormais temps de changer la donne.

Au moment où l’OM va croiser la route de Manchester City, le champion du monde 2018 pousse Dario Benedetto sur le banc de touche. « J’adore Villas-Boas, mais j’ai parfois du mal à comprendre les joueurs qu’il met. Il y a un attaquant, Dario Benedetto, en manque de confiance. On espère toujours qu’il puisse marquer son petit but pour repartir du bon pied. Mais en le laissant, tu l’enfonces et c’est pour moi le moment de changer l’attaque marseillaise. Benedetto n’est pas un joueur qui manque de qualité ou d’envie, mais pour son bien personnel et celui de l’équipe, je l’aurais mis sur le banc. Et tenter Luis Henrique. De toute façon, ça ne peut pas être pire. Ça peut même être un mal pour un bien pour Benedetto, car si son concurrent ne marque pas, ça peut lui redonner un peu confiance. J’ai envie de voir d’autres attaquants pour provoquer ce déclic dont Benedetto a besoin », a prévenu, sur RMC, un Adil Rami qui espère qu’André Villas-Boas l’écoutera un peu pour parvenir à relancer l’Olympique de Marseille et Dario Benedetto.