OM : L’Europa League comme consolation ? Villas-Boas dit non

OM : L’Europa League comme consolation ? Villas-Boas dit non

Photo Icon Sport

En galère totale en Ligue des Champions, l’Olympique de Marseille d’André Villas-Boas ne rêve même pas d’être reversé en Europa League en vue de l’année 2021…

Pour son retour en C1 après sept longues années d'absence, le club phocéen envisageait un autre scénario qu’un triste zéro pointé après quatre journées. Défait contre l’Olympiakos (0-1), Manchester City (0-3) et le FC Porto (0-3, 0-2), l’OM est d’ores et déjà éliminé de la Champions League. Et malgré son statut de pire club du siècle en C1, avec treize défaites de suite depuis 2012, Marseille reste en course pour la troisième place, synonyme de qualification pour les seizièmes de finale de l’Europa League. Pour cela, l’OM devra notamment battre l’Olympiakos au Vélodrome. Si ce succès en C1 est une priorité pour André Villas-Boas en cette fin d’année, le ticket pour la C3 n’intéresse toutefois pas l’entraîneur portugais.

« Je veux être très clair. Quand tu finis troisième, avec tellement de mauvaises performances en Ligue des Champions, ce n'est pas digne. Quand je jouais l'Europa League, je regardais les équipes reversées de la Ligue des Champions. Pour moi, c'était honteux. Les perdants viennent jouer avec ceux qui sont en bataille. Ça n'a pas de sens pour moi. Quand j'ai eu des réunions d'entraîneurs à l'UEFA, j'ai exprimé ça, car ce n'est pas normal. Si tu es perdant, tu sors et c'est fini. Tu laisses les autres jouer, avec un peu de prestige pour la compétition. Après, que le vainqueur de la Ligue Europa se qualifie pour la Ligue des Champions, c'est une bonne chose. Mais il ne faut pas faire tomber les équipes qui sont les perdantes de la phase de groupes. Ça, c'est mon avis depuis longtemps. Alors, avec de telles mauvaises performances, se qualifier avec trois ou quatre points et tomber en Europa League, ok, on va la jouer à fond. Mais pour l'image, on veut être performants en Ligue des Champions. C'est ce que je veux dire. Ce n'est pas comme si c'était une compétition pour laquelle on s'est qualifiés. Si tu es dans cette compétition, et que tu t'es qualifié, tu as le droit de la jouer à fond. Si on perd là, il vaut mieux sortir et laisser les autres jouer. Évidemment, après, c'est aussi le prestige de l'OM dans cette compétition. Ça apaiserait beaucoup de faire un peu mieux dans cette situation européenne, que ce qu'on a fait. Mais je ne veux pas finir avec 0 point, 0 but… », a lancé AVB, qui sait qu’une éventuelle participation de son OM à l’Europa League coûterait des plumes à son équipe en championnat.