OM : L’entraîneur du PAOK dérape, la scandaleuse menace !

OM : L’entraîneur du PAOK dérape, la scandaleuse menace !

Dans une semaine, l’OM se rendra en Grèce dans le cadre du match retour face au PAOK Salonique après la victoire 2-1 au Vélodrome jeudi soir.

Le match aller a été totalement dominé par l’Olympique de Marseille mais les hommes de Jorge Sampaoli ne disposent pas d’un matelas très confortable. En effet, malgré une domination totale et un wagon d’occasions, Dimitri Payet et ses coéquipiers n’ont qu’un seul but d’avance. Le match aller a été très chaud au Vélodrome et notamment marqué par certains incidents avec les supporters du PAOK Salonique. Les Ultras du club grec ont d’abord semé le trouble dans la ville de Marseille depuis mercredi soir avant d’adopter un comportement très limite dans le Vélodrome pendant le match. Dimitri Payet a par exemple été la cible de jets de projectile durant la rencontre et les objets reçus n’étaient pas des bouteilles d’eau en plastique comme on a pu le voir en Ligue 1 mais des bouts de verre. Malgré cela, l’entraîneur du PAOK Salonique n’a pas manqué d’air en conférence de match après la défaite de son équipe contre l’OM en critiquant l’attitude des supporters… de Marseille.

L'entraîneur du PAOK menace les supporters de l'OM

Le coach Razvan Lucescu a littéralement craqué en menaçant directement les supporters de l’Olympique de Marseille dans l’optique du match retour en Grèce dans une semaine. Des propos osés dont l’UEFA pourrait se saisir tant ils sont malvenus dans le cadre d'un match de football. « Je suis très déçu de ce que j'ai vu aujourd'hui. J’espère que vos supporters seront reçus comme nous avons été reçus, c’est une honte pour le football et votre ville de Marseille. Il y a beaucoup de violence dans le monde d'aujourd'hui, il n'y a pas besoin d'en avoir dans le foot. Mieux vaut que vos fans ne viennent pas chez nous » a lancé Razvan Lucescu, dont les propos ont choqué tous les observateurs après cette victoire de l’OM face au PAOK Salonique au Vélodrome. La solution pourrait donc venir de l'UEFA, qui pourrait prendre les devants en interdisant le déplacement des supporters marseillais en Grèce, comme cela aurait du être le cas pour ce match à Marseille aux yeux des autorités locales.