OM : Kokorin de la prison à Marseille, c’était chaud au mercato

OM : Kokorin de la prison à Marseille, c’était chaud au mercato

Photo Icon Sport

Plombé par une situation financière préoccupante, l’OM est resté totalement inactif lors du dernier mercato d’hiver. Quelques pistes avaient pourtant été creusées…

Et pour cause, André Villas-Boas n’aurait pas dit non à un renfort en attaque afin de concurrencer Dario Benedetto lors de la seconde partie de saison. L’entraîneur portugais de l’OM, qui dispose d’un énorme réseau à travers l’Europe, était notamment en pourparlers avec l’international russe Aleksandr Kokorin. L’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, qui est sorti de prison en septembre 2019 après avoir purgé une peine pour hooliganisme, a révélé sur sa chaîne YouTube qu’il avait été tout proche de rejoindre Marseille.

« Le seul club qui était proche de moi c’était Marseille. Je ne pouvais pas quitter le pays avant le 6 décembre (suite à sa peine de prison ndlr). J’étais assigné à résidence. Quand je me suis retrouvé enfin libre, j’ai écrit à André Villas-Boas. Je lui ai dit : "Je suis disponible. Le Zénith n’a pas besoin de moi pour la deuxième partie de la saison. J’aimerais beaucoup vous rejoindre." Il m’a répondu : "C’est une super option, mais nous ne pouvons pas payer le transfert pour le moment". J’ai appris de mon côté que le Zénith était d’accord pour un transfert définitif ou un prêt. J’ai donc dit à l’OM que l’idéal serait un prêt. Ils ont alors contacté le Zénith. Mais ensuite, ils m’ont dit que le Zénith ne voulait pas me laisser partir là-bas » a indiqué l’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, actuellement prêté au FK Sotchi où évolue notamment Adil Rami et où est attendu Giannelli Imbula. Voilà un joli coup que l’Olympique de Marseille a raté puisque Kokorin brille depuis son prêt à Sotchi avec déjà trois buts inscrits en trois matchs…