OM : Il s’est fait insulter à Marseille, c’était pour son bien

OM : Il s’est fait insulter à Marseille, c’était pour son bien

Photo Icon Sport

Mardi soir, Lucas Perrin a fêté sa première apparition en Ligue 1 sous le maillot de l’Olympique de Marseille.

Conformément à ce qu’il avait annoncé en pré-saison, André Villas-Boas a fait confiance au minot de 20 ans en l’absence de Boubacar Kamara et d’Alvaro Gonzalez, respectivement suspendu et blessé. Et Lucas Perrin a répondu aux attentes placées en lui en livrant une performance solide en Bourgogne, où il a été le meilleur défenseur de son équipe. En attendant la confirmation face à Rennes dimanche, son ancien entraîneur David Le Frapper est revenu sur les débuts délicats de Perrin avec la réserve de Marseille.

« Lucas n'était pas "dur". Au fur et à mesure il a grandi, il est devenu méchant, il refusait la défaite. Il était muet comme une carpe sur le terrain, il a appris à communiquer. Je l'ai abîmé, fortement. J'ai été loin dans mes propos, sur le joueur, sur l'homme. Mais il fallait le préparer. Tu fais ça au Vélodrome, devant toute l'Europe... ce ne sont pas deux cents personnes de Croix-de-Savoie qui te regardent, va te relever après ça ! Après cette séquence, entre membres du staff on a pensé : soit il coule, soit il passe. Le lundi, il est arrivé dans mon bureau et on a regardé le marquage, on a réexpliqué. C'était reparti » a confié dans L'Equipe l’ancien coach de la réserve de Marseille. Un apprentissage à la dure qui semble payer ses fruits aujourd’hui…