OM : Il dit du bien de Tudor, Marseille sort son téléphone

OM : Il dit du bien de Tudor, Marseille sort son téléphone

Icon Sport

Le nom d'Adrien Tameze est revenu dans l'actualité marseillais cette semaine puisque le joueur a été interrogé par différents médias sur Igor Tudor, qui a été son coach à Vérone.

Sous contrat jusqu’en 2024 avec le Hellas Vérone, Adrien Tameze s’est rappelé au bon souvenir du football français. Ayant travaillé sous les ordres du nouvel entraîneur de l’OM, le milieu défensif du club italien a été interrogé par plusieurs journalistes sur les méthodes d’Igor Tudor, ce dernier étant totalement méconnu dans notre pays. « Il est bon dans son management. C'est quelqu'un qui vit vraiment le football, il est vraiment à fond. J'espère qu'il restera le plus longtemps possible à l'OM », a confié le joueur qui s’était révélé à Valenciennes avant de filer à Nice, avant que Patrick Vieira finisse par laisser partir le joueur à l'Atalanta. Bien évidemment, il n’en fallait pas plus pour évoquer la possibilité pour l’Olympique de Marseille de recruter le milieu de terrain, dont la valeur est estimée à 10 millions d’euros par Transfermarkt. Selon FootMercato, c’est Igor Tudor en personne qui a repris contact avec son ancien joueur, alors que ce dernier est au cœur de plusieurs rumeurs en Italie.

Tameze prêt à revenir en Ligue 1 pour retrouver Tudor

Dans ce dossier, l’Olympique de Marseille a un avantage, c’est qu’Adrien Tameze apprécie Igor Tudor, lequel lui a permis d’être un homme fort au Hellas Vérone, le joueur de 28 ans étant désigné joueur de la saison alors que le club s’est classé 9e la saison passée. Le média spécialisé français ne dévoile pas la teneur de l'échange entre Tudor et son ancien joueur, mais forcément on imagine que les deux hommes n'ont pas uniquement parlé des choses agréables dites par le milieu défensif sur son ancien entraîneur. À l'heure où le mercato de l'OM commence très doucement, ce genre de rumeur va évidemment se multiplier d'ici le 31 août, Pablo Longoria ayant compris que le retour de Marseille en Ligue des champions décuplait les idées des agents.