OM : Genk « pas correct », Marseille et Joakim Maehle écœurés

OM : Genk « pas correct », Marseille et Joakim Maehle écœurés

Photo Icon Sport

Lundi soir aux alentours de 23 heures, tout était en ordre pour la signature de Joakim Maehle à l’Olympique de Marseille. Mais le transfert du Danois a capoté…

Un accord avait pourtant été trouvé entre l’OM et Genk pour un prêt payant de 2 ME avec une option d’achat de 8 ME à la clé. Aux alentours de 23h20, tout était en ordre et la signature du joueur était imminente. Mais à moins d’une heure de la fin du mercato, la direction de Genk a brutalement changé de discours, imposant à Marseille de rallonger son offre à hauteur de 3 ME supplémentaires. Outré par l’attitude de ses homologues belges, Jacques-Henri Eyraud a immédiatement mis fin aux discussions. Et la cicatrice est encore ouverte ce mardi à Marseille, au lendemain de cet épisode houleux.

« Les dirigeants de Genk n’ont pas été corrects. Le club belge a changé toutes les conditions dans les documents à 23h30 » peste un dirigeant de l’Olympique de Marseille ce jour, selon les indiscrétions de 20 Minutes. Jacques-Henri Eyraud, Pablo Longoria, André Villas-Boas et les supporters phocéens ne sont pas les seuls à être déçus. De son côté, l’international danois se voyait déjà revêtir le maillot bleu et blanc et évoluer à l’Orange Vélodrome. Via son compte Twitter, il a fait part de sa colère à ses dirigeants en publiant « No words (ndlr : pas les mots) ». Reste maintenant à voir comment l’OM rebondira dans les jours à venir. Pour rappel, le club phocéen, qui a perdu Bouna Sarr ce week-end, a la possibilité de recruter un joker en Ligue 1. Fabien Centonze (Metz) et Kenny Lala (Strasbourg) sont de réelles pistes, mais rien n’indique que l’OM jouera les prolongations une fois de plus, un an après avoir recruté Valentin Rongier en qualité de joker en septembre 2019…