OM : Garder Saliba, l'exploit de Longoria est en route !

OM : Garder Saliba, l'exploit de Longoria est en route !

Icon Sport

À l'inverse de Mattéo Guendouzi, William Saliba n'a pas de clause obligatoire dans le contrat de prêt signé entre l'OM et Arsenal. Mais le président marseillais a déjà entrouvert la porte.

L’Olympique de Marseille a fait des affaires avec Arsenal lors du dernier mercato en se faisant prêter Mattéo Guendouzi et William Saliba. Pour le premier, le prêt s’est déjà transformé en transfert, puisqu’il fallait que le milieu de terrain joue 38 matchs avec l’OM pour que l’option d’achat automatique soit levée, et c’est désormais le cas. Guendouzi, devenu international tricolore à l’automne dernier grâce à ses prestations sous le maillot phocéen, sera donc dans l’effectif de Jorge Sampaoli la saison prochaine. Mais qu’en sera-t-il de son coéquipier défenseur qui en toute logique devrait reprendre l’Eurostar et rentrer à Londres à la fin de la saison. Car Arsenal et Marseille n’ont pas prévu d’option d’achat et si Saliba doit rester en Ligue 1 à Marseille, cela devra passer par un transfert ou un nouvel accord de prêt payant. Mais face à la volonté du joueur révélé à l’AS Saint-Étienne de rester à l’OM, Pablo Longoria va déployer son habituel sens de la stratégie au prochain mercato.

Saliba et Arsenal, l'OM prêt à bondir 

L’Equipe le révèle à quelques heures de la réception de l’AS Monaco au Vélodrome, l’Olympique de Marseille a des arguments pour parvenir à ses fins dans le dossier Saliba. Même si Mikel Arteta laisse entendre qu’il mise toujours sur le joueur français de 20 ans, Arsenal serait tout de même prêt à prendre en compte des offres autour de 30 millions d’euros, un prix que l’OM ne mettra pas dans une telle opération. Cependant, les Gunners pourraient ne pas être opposés à un nouveau prêt de William Saliba, lequel est contractuellement lié avec l’actuel sixième de Premier League jusqu’en 2024. Bien évidemment, si ce nouveau prêt se fait, ce ne sera pas au même prix que cette saison, mais c’est une possibilité qui laisse la possibilité à Pablo Longoria de négocier. Le quotidien sportif précise cependant que d’autres clubs européens pourraient s’engouffrer dans la brèche si Arsenal accepte de prêter son défenseur.