OM : Eyraud toujours patron, la révélation choc

OM : Eyraud toujours patron, la révélation choc

Icon Sport

Début mars, Frank McCourt a effectué un choix fort en propulsant Pablo Longoria à la présidence de l’OM en lieu et place de Jacques-Henri Eyraud.

« JHE » n’a toutefois pas définitivement quitté l’Olympique de Marseille puisqu’il siège désormais au conseil de surveillance du club. Un moyen pour Frank McCourt de garder au chaud son homme de confiance, utile sur certains dossiers comme lorsqu’il est question de représenter l’OM à la ligue afin de discuter de certains sujets sensibles comme les droits télévisuels ou le réduction du nombre d’équipes dans l’élite. Dans une interview accordée à Actu Foot, Eric Di Meco a confirmé que Jacques-Henri Eyraud était toujours très actif dans l’organisation de l’OM, ce que de nombreux supporters regretteront très fort.

Eyraud toujours très influent ?

« Je ne varie pas de ce que je dis depuis le début, je pense que Jacques-Henri Eyraud n’est pas parti du club. Il est toujours là, c’est lui qui manœuvre en coulisses pour tout ce qui ne touche pas au sportif. C’est-à-dire que là, il va falloir restructurer le club parce que des gens sont partis et qu’il y a des projets en cours sur lesquels il va continuer à bosser. Donc Longoria, finalement, il va gérer le sportif. Je ne pense pas que Longoria soit capable de choisir un nouveau directeur de la com’, un nouveau directeur de la sécurité puisqu’ils partent aussi, d’après ce que j’ai compris. Ce n’est pas lui qui va les choisir, ce n’est pas son métier. Je pense que ces gens-là vont être remplacés et que ce n’est pas lui qui va les changer. Selon moi, il est président affiché mais de là à avoir toutes les prérogatives d’un président… » doute Eric Di Meco, avant de conclure sur un point positif.

Longoria gère le sportif à 100 %

« Par contre, il aura toute la latitude qu’il souhaite sur le sportif. C’est-à-dire composer une équipe qui tient la route sans beaucoup de moyens. On va juger s’il en est capable. Je pense qu’il est en capacité de faire des coups après, réussir à faire des miracles sans argent supplémentaire par rapport à ce qui est annoncé… s’il le fait, chapeau. Et ce sera génial parce que c’est tout ce qu’on lui demande finalement ». La réussite de Pablo Longoria à la tête du secteur sportif de l’Olympique de Marseille dépendra en grande partie des moyens que Frank McCourt acceptera d’injecter lors du prochain mercato. Ces dernières semaines, la somme de 80 ME a été évoquée sans que l’Américain ne confirme cette somme lors de sa tournée médiatique en France il y a deux semaines.