OM : Eyraud s’écrase, les supporters remportent le clash à Marseille

OM : Eyraud s’écrase, les supporters remportent le clash à Marseille

Photo Icon Sport

Agacé par les amendes reçues pendant la saison, l’Olympique de Marseille envisageait de sanctionner les groupes de supporters responsables.

Afin de compenser les pertes financières, le club phocéen pensait augmenter le prix des abonnements pour les Fanatics et le Commando Ultra 84 jugés « défaillants ». Autant dire que cette idée n’a pas fait plaisir aux concernés. « Un bon conseil après cette saison de merde, ne vous amusez pas à augmenter les abonnements, y compris pour les "défaillants" », pouvait-on lire dans les tribunes du Vélodrome contre Nîmes (2-1) en avril dernier. « Entraîneur incompétent = part avec des millions/Supporters fidèles = abos en augmentation ? », s’interrogeaient ensuite les Fanatics en toute fin de saison.

Résultat, le président Jacques-Henri Eyraud a fait marche arrière, constate La Provence. Lors de l’annonce des tarifs, les abonnés en virage étaient effectivement ravis d’apprendre que leur pass restait à 170 euros. Une manière pour l’OM de calmer les tensions avec son public. Une sanction aurait aggravé la situation, ce dont le nouvel entraîneur André Villas-Boas n’a pas besoin pour ses débuts.