OM : Eyraud devrait avoir honte, Carine Galli craque !

OM : Eyraud devrait avoir honte, Carine Galli craque !

Photo Icon Sport

Le président de l'Olympique de Marseille souhaite que ses joueurs fassent un effort financier conséquent pour aider le club. Carine Galli craque face aux propos de JH Eyraud.

Evoquant mercredi la situation des footballeurs marseillais, Jacques-Henri Eyraud avait expliqué dans un premier temps qu’il comprenait l’inquiétude de ces derniers dans le climat économique actuel, mais le président de l’Olympique de Marseille avait aussi fait savoir qu’il attendait un effort financier de ces derniers sur le plan salarial. « Ils savent ce que j'attends d'eux et je leur fais confiance pour qu'ils prennent les bonnes décisions. Dans un contexte aussi exceptionnel, chacun doit prendre sa part de l'effort collectif », prévenait poliment, mais fermement, Jacques-Henri Eyraud. Des propos qui ont fait bondir Carine Galli. Pour la consultante de la chaîne L’Equipe, le patron de l’OM est tout simplement en train d’essayer de faire payer à son équipe ses propres erreurs et c’est proprement scandaleux.

Carine Galli est dont très remontée contre Jacques-Henri Eyraud. « Moi ça me rend folle d’entendre Jacques-Henri Eyraud qui d’une certaine façon se sert de cette pandémie pour essayer d’atténuer les erreurs qu’il a pu commettre en tant que président de l’Olympique de Marseille. Il est arrivé à son poste en octobre 2016, donc des exercices entiers il en a fait plusieurs avec l’OM, il a misé sur des qualifications pour la Ligue des champions, il a misé sur des joueurs âgés donc sans plus-value à la revente derrière avec des salaires extrêmement élevés. Il a prolongé Rudi Garcia alors qu’il était déjà en difficulté, donc à sortir des millions d’euros pour le dédommager une fois qu’il a été limogé. Et maintenant il explique que ce sont les joueurs qui doivent faire des efforts. Mais c’est lui qui a signé des chèques énormes et colossaux, alors qu’il n’a pas les moyens pour le faire. C’est un peu le même problème qu’à l’époque de Margarita Louis-Dreyfus quand il a y eu la récession. A l’époque c’était avec les Gignac, Ayew...et aujourd’hui tu as ça avec les Payet, Mandanda, Abdennour ou Rami il y a encore quelques mois. Donc non, on ne peut pas se servir de cette pandémie pour demander aux joueurs de sauver l’Olympique de Marseille. Si l’OM avait été bien géré, la situation ne serait pas aussi terrible, car même sans cette pandémie l’Olympique de Marseille était étranglé financièrement. Je trouve ça vraiment très moyen de la part du président de se servir de cela », a lancé une Carine Galli plutôt mécontente de l’attitude de Jacques-Henri Eyraud à cet instant très spécial.