OM : Eyraud déchire l'offre de rachat signée Ajroudi-Boudjellal

OM : Eyraud déchire l'offre de rachat signée Ajroudi-Boudjellal

Photo Icon Sport

Le président de l'Olympique de Marseille ne se laisse pas impressionner par les déclarations du duo Ajroudi-Boudjellal et répète encore que McCourt n'est pas vendeur.

La semaine passée avait été celle de Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal, les deux candidats au rachat de l’OM étant omniprésents dans les médias, mais il se pourrait bien que cette fois ce soit les dirigeants de l’Olympique de Marseille qui occupent le terrain. Loin d'être touché par les propos de l’homme d’affaires franco-tunisien et de l’ancien patron du RC Toulon, qui répètent que Frank McCourt finira par vendre l'OM, Jacques-Henri Eyraud n’y voit que des bruits de couloir sans rien de sérieux derrière quoi qu’en dise le duo. « L’OM à vendre ? Tout ça ce sont des rumeurs, ça n’a aucun intérêt », a indiqué le président du club phocéen à un journaliste de L’Express. Et un proche de JHE de se faire plus caustique sur l'attitude d'Ajroudi et Boudjellal : « Ce n’est pas parce que je suis amoureux de ta fille que je vais réussir à me marier avec elle. »

Selon le journaliste, le président de l’Olympique de Marseille est persuadé que son plan pour développer l’OM est le bon, le sportif étant indissociable du reste. « Jacques-Henri Eyraud en est persuadé, l’OM a un projet solide, basé sur plusieurs piliers : gestion du stade, trading de joueurs (…) Pour Jacques-Henri Eyraud et son équipe, un club ne peut pas reposer exclusivement sur le football (…) Un club de foot est une entreprise à part entière qui doit développer des activités extra-sportives (communautés de fans) en capitalisant sur son attractivité, son histoire, ses valeurs… », explique Raphaël Bloch. Cependant, même si le président phocéen reste droit dans ses bottes, il est évident que dans le camp des repreneurs on aura vite fait de dire que le vendeur c'est Frank McCourt et pas Jacques-Henri Eyraud.