OM : Eyraud change de stratégie pour faire craquer Arema

OM : Eyraud change de stratégie pour faire craquer Arema

Photo Icon Sport

Déterminé à récupérer l’exploitation du Vélodrome, l’Olympique de Marseille ne parvient pas à s’entendre avec le gestionnaire Arema.

Les deux camps sont encore très éloignés et la tension ne fait que monter ces dernières semaines. D’un côté, la filiale de Bouygues, agacée par les sorties médiatiques du président Jacques-Henri Eyraud, a décidé de rompre les négociations. De l’autre, le club de Frank McCourt menace d’abandonner le Vélodrome et de construire un nouveau stade. Autant dire qu’un accord est loin d’être trouvé... Inquiet pour la suite de ce dossier, Eyraud a donc calmé le jeu avec un discours moins agressif.

« Dans des discussions comme ça, il y a des hauts et des bas. C'est le jeu, a reconnu le patron de l’OM sur Viber. Les gens de bonne volonté arrivent toujours à trouver un bon compromis. C'est mon objectif. Plus que jamais, contrôler le stade Orange Vélodrome est stratégique. » Ainsi, « JHE » met sa menace de côté et refait un pas vers Arema. De quoi relancer les négociations ?